Un PDG emporte dans sa tombe les codes d’accès aux 120 millions d’euros en cryptomonnaies de ses clients.


Illustration. (pxhere)

Le PDG d’une société de cryptomonnaies a emporté avec lui, dans sa tombe, les codes qui auraient permis d’accéder aux centaines de millions de dollars de ses clients.


Gérald Cotten, PDG de la société Quadriga, principale plateforme canadienne de cryptomonnaies, est décédé à l’âge de 30 ans des suites de maladie.

Sa veuve, Jennifer Robertson, a déposé une déclaration sous serment devant la cour suprême de la Nouvelle-Ecosse au Canada, signalant que la société Quadriga était en faillite.

Selon les documents déposés devant les juges, Mme Robertson a affirmé que son époux était le seul à détenir les codes d’accès permettant d’accéder aux 180 millions de dollars canadiens, soit environ 120 millions d’euros en cryptomonnaies, appartenant à 115 000 clients.

Un support numérique codé et hors ligne

L’ex-PDG détenait toutes les informations nécessaires à son activité dans son ordinateur portable qui est chiffré. Cet appareil donnait accès aux fonds cryptomonnaies déposés dans des « portefeuilles froids », un support numérique codé hors ligne qui permet d’éviter toutes formes de piratage informatique.

Gérald Cotten, selon sa veuve, ne détenait aucune trace écrite de ce code rapporte L’Express.

La société, présentée comme la principale plateforme de cryptomonnaies au Canada, permet d’échanger bitcoin, litecoin et ethereum.