🇫🇷 Un séisme de magnitude 7,5 a secoué la Nouvelle-Calédonie.

par Y.C.

Le violent séisme de magnitude 7,5 au large de la Nouvelle-Calédonie a entrainé le déclenchement d’une alerte tsunami qui a finalement été levée vers 08h30, heure de Paris.

D’après la Direction de la sécurité civile et de la gestion des risques de la Nouvelle-Calédonie (DSCGR), le séisme « s’est produit à 10 km de profondeur, au sud-est des îles loyauté, à 160 km de Maré (l’une des îles Loyauté) » et à quelque 300 km de la capitale, Nouméa. La secousse s’est produit à 15h18 (heure locale) et a duré une minute.

Plusieurs autres secousses

Trois minutes plus tôt, une autre secousse de magnitude 6 avait duré 3 minutes. 10 répliques ont été observées au large de la Nouvelle-Calédonie après ce séisme, parmi lesquelles une nouvelle secousse de magnitude 6,6 selon l’institut américaine USGS.

L’alerte au tsunami avait été déclenchée sur l’ensemble de l’archipel, soit un périmètre total de 1000 km autour de l’épicentre. « Des mouvements de la mer sont attendus pendant encore trois heures. La fin d’alerte sera annoncée par les sirènes », a annoncé sur Twitter vers 7h40 (heure de Paris) le haut-commissariat de la République en Nouvelle-Calédonie. Ce dernier a finalement annoncé que l’alerte était levée pour tout l’archipel, mercredi à 8h30, heure de Paris.

Les habitants alertés par SMS et par les sirènes tsunami

Des SMS ont été envoyés aux habitants, les invitant à se mettre à l’abri. Les sirènes tsunami ont également été déclenchées environ 10 minutes après le séisme.

Les habitants ont été invités « à s’éloigner du cordon littoral, à essayer de trouver un point haut ou à rejoindre » des « zones refuge », a précisé Eric Backes, directeur de la sécurité civile, à la radio RRB.