Un syndicat policier dépose plainte contre Renaud Muselier pour « escroquerie » au sujet de sa cagnotte.


Renaud Muselier (Twitter / @RenaudMuselier)

La cagnotte en soutien aux forces de l’ordre, initiée par Renaud Muselier, avoisine le million et demi d’euros, ce mardi.


Une plainte pour « escroquerie » et « abus de confiance » visant Renaud Muselier a été déposée auprès du Procureur de la République de Marseille, par le syndicat France Police – Policiers en colère. De son côté, le président LR de la région PACA, a annoncé déposer plainte à son tour pour « diffamation », rapporte LCI.

La cagnotte au centre des discussions

Dans une lettre-plainte adressée jeudi dernier au Procureur de la République, Michel Thooris, le secrétaire général du syndicat France police – Policiers en colère, dénonce : « Les fonds récoltés ne sont […] pas, en réalité, destinés directement à l’ensemble des forces de l’ordre blessées comme le laisse penser monsieur Muselier aux donateurs. Cet argent va finir dans les caisses d’une association loi 1901 qui a sa personnalité civile propre et qui n’est donc pas par conséquence « les forces de l’ordre » comme le fait croire monsieur Muselier au grand public ».

Le syndicaliste demande le « blocage [des] fonds auprès de Leetchi.com ou la saisie à titre conservatoire de ces dons » et l’ouverture d’une enquête.