Espagne : Un Youtubeur condamné pour avoir humilié un SDF dans une vidéo


Illustration. (Pixabay)

Influent, le Youtubeur avait fait avaler un biscuit au dentifrice à un sans domicile fixe.

Kan-Hua Ren, alias ReSet sur Youtube, a été condamné ce mercredi par la justice espagnole pour avoir humilié publiquement un homme. Le Youtubeur espagnol faisait partie des 200 vidéastes de la plateforme les plus influents du monde hispanophone.

La victime prise de vomissements

Publiée en janvier 2017 sur sa chaîne et retirée depuis, la vidéo du jeune homme âgé de 19 ans à l’époque montre un mendiant rom ingurgiter un biscuit fourré au dentifrice et se voir « offrir » 20 euros. L’homme avait ensuite été pris de vomissements.

Il s’agissait d’un « défi » que lui avait lancé un abonné à sa chaîne Youtube. Face à une vague de commentaires d’indignation, le youtubeur avait déclaré : « Je suis peut-être allé un peu loin, mais voyez le côté positif, ça l’aidera à se laver les dents, je ne crois pas qu’il se soit beaucoup lavé les dents depuis qu’il est devenu pauvre ».

Face à la polémique, il publie une nouvelle vidéo

Le vidéaste a fait face à une polémique qui n’a cessé de s’amplifier. Sentant le vent tourner, il avait publié une seconde vidéo dans laquelle il avait remis de nouveau un billet de 20 euros au SDF. « Si je l’avais fait avec une personne normale, personne ne dirait rien, mais comme c’est un clochard les gens se plaignent » avait-il maladroitement déclaré.


Il tente d’empêcher un dépôt de plainte

L’enquête de police a permis de déterminer qu’il a tenté de convaincre la victime de ne pas déposer plainte contre lui. Il avait prévu de lui donner 300 euros et de publier une troisième vidéo dans laquelle il aurait passé la nuit avec le SDF.

Les enquêteurs ont pu constater dans l’historique de ses vidéos que ce n’était pas la première fois qu’il s’en prenait à des personnes vulnérables.

20 000 € d’indemnisation à sa victime

Face au juge, le prévenu a déclaré : « Je fais des choses pour faire le show, les gens aiment ce qui est morbide ».
Le tribunal de Barcelone a condamné le jeune homme à quinze mois de prison avec sursis pour « atteinte à l’intégrité morale ». En outre, ses chaînes Youtube devront fermer pour une durée de 5 ans et il devra verser 20 000 euros d’indemnisation à sa victime.

Les deux chaînes du vidéaste qui comptent 1,2 million et 250 000 d’abonnés étaient toujours en ligne ce vendredi, selon plusieurs médias.