Une gendarme s’est suicidée en Nouvelle-Calédonie


Illustration. (Shutterstock)

Une jeune gendarme affectée en Nouvelle-Calédonie s’est suicidée par arme feu apprend-on ce mardi.

Une gendarme, jeune trentenaire, s’est donné la mort en Nouvelle-Calédonie par arme à feu. Meidi D., maréchale des logis cheffe, était affectée à la brigade territoriale autonome (BTA) de Dumbéa.

Elle était détachée au groupe d’enquête de lutte anti-cambriolage (GELAC) de la Brigade de recherches (BR) de Nouméa indique l’Association Gendarmes & Citoyens.

Ses proches ont ouvert une cagnotte sur la plateforme Leetchi « pour accompagner sa famille ».

Il s’agirait du seconde suicide dans les rangs de la gendarmerie nationale depuis le 1er janvier, selon un décompte non officiel, après le décès d’un militaire à Valenciennes au début de l’année.


Une cellule de soutien psychologique disponible 24h/24 a été mise en place par le ministère de l’Intérieur pour les forces de l’ordre, elle est joignable au 0805 230 405. Les appels sont « anonymes, confidentiels et gratuits ».