🇫🇷 Val-de-Marne : 3 voitures de police municipale incendiées à Limeil après une double interpellation.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

Trois véhicules de la police municipale de Limeil-Brévannes (Val-de-Marne) ont été incendiés dans la nuit de jeudi à vendredi. Des faits qui seraient une réponse à une double interpellation lors de violences urbaines.

Les trois véhicules étaient stationnés à l’arrière du nouveau poste de la police municipale lorsqu’ils ont été incendiés, vers 00h30. Un horaire où aucun policier municipal n’est présent. Deux individus auraient été aperçus sur les lieux selon les premiers éléments de l’enquête.

Les enquêteurs de la sureté départementale qui sont chargés de travailler sur cette affaire ont déjà une piste. Plus tôt ce jeudi, vers 17h30, dans le quartier Saint-Martin, des policiers sont intervenus pour une personne ne répondant plus aux appels.

Les policiers caillassés

Mais les fonctionnaires ont été pris à partie et caillassés par une dizaine d’individus explique Le Parisien. Les policiers ont alors fait usage de leur flash-ball et d’une grenade lacrymogène.

Deux individus ont été interpellés. L’un connu pour faire des rodéos et suspecté d’être l’auteur d’un refus d’obtempérer la veille, mercredi, et le second qui serait l’un des auteurs présumés du caillassage.

Policiers municipaux et nationaux sur les mêmes interventions et missions

La police municipale vient régulièrement en soutien de la police nationale, comme ce fut le cas dans la nuit de mercredi à jeudi quand les forces de l’ordre avaient tenté d’interpeller ce même suspect, connu pour ses rodéos. Une situation qui pourrait expliquer le choix des auteurs de s’en prendre aux véhicules de la police municipale, qui étaient donc sans surveillance durant la nuit.

Du côté de la mairie, l’annonce a déjà été faite : les véhicules incendiés seront remplacés. « On ne va pas laisser la police ne plus aller dans le quartier » a déclaré la maire LR Françoise Lecoufle au journal francilien.

Actu17.