Val-de-Marne : 4 malfaiteurs attaquent un couple à son domicile, le dépouillent et s’enfuient avec sa voiture


Un couple a été agressé dans le quartier résidentiel du Clos Saint-Marceau à Marolles-en-Brie. (photo Google)

Les voleurs ont emporté une quarantaine d’armes de collection, des pièces d’or et le véhicule des victimes.

Un septuagénaire et sa femme ont été attaqués à leur domicile de Marolles-en-Brie (Val-de-Marne), ce mercredi vers 21h30. À force d’insistance sur la sonnette de ce pavillon du Clos Saint-Marceau, le couple a fini par ouvrir.

Le domicile aspergé de produit chimique

Quatre malfaiteurs ont alors pénétré de force dans le logement en frappant l’habitant avant de le traîner jusqu’à l’intérieur où se trouvait sa conjointe. Là, ils leur ont réclamé le coffre-fort et ont fait main basse sur des Louis d’or et une quarantaine d’armes de la Première guerre mondiale.

Les agresseurs ont ensuite vidé plusieurs bidons de produit chimique dans l’habitation pour effacer leurs traces et empêcher les enquêteurs de procéder à des prélèvements. Ils se sont emparés de la voiture du couple avec laquelle ils ont pris la fuite.

Le véhicule incendié

Alertées, les forces de l’ordre ont retrouvé le véhicule en feu à peine un quart d’heure après le home-jacking. Elle se trouvait dans la rue du Chemin-Vert, à quelques kilomètres de là, sur la commune de Villecresnes. Certaines armes de collection étaient toujours à l’intérieur.


L’habitante a été hospitalisée, rapporte Le Parisien. Une enquête est en cours pour tenter d’identifier ses auteurs.

Une septuagénaire agressée chez elle à Cachan

Le même jour, une autre personne âgée de plus de 70 ans a été attaquée à son domicile de Cachan, à l’autre bout du département. Cette femme rentrait chez elle dans la rue de la Pléiade, lorsqu’un inconnu a surgi.

Il l’a frappée puis ligotée. Son fils est intervenu en entendant les cris de la victime mais, menacé avec un tournevis, il a été contraint de remettre à l’agresseur quelques centaines d’euros et des téléphones. Le malfrat a ensuite pris la fuite. Sous le choc, la septuagénaire a été hospitalisée mais ses jours ne sont pas en danger, précise le quotidien francilien.