Val-de-Marne : Ils tentent de voler une voiture, le conducteur désarme l’un des agresseurs et le poignarde à mort


Illustration © Actu17

Deux hommes avaient décidé de voler une BMW dans la nuit de jeudi à vendredi à Thiais (Val-de-Marne). Leur tentative a viré au drame. L’un des agresseurs est mort poignardé.

Les deux voleurs ne s’attendaient sans doute pas à faire face à une telle opposition. Un couple se trouvait à proximité d’une voiture de marque BMW vers 00h30 à l’angle de la rue Hélène Muller et de la rue du Pavé Grignon à Thiais, attendant une autre personne, lorsqu’il a aperçu deux individus arriver. Au moins l’un d’eux était armé d’un couteau. Les agresseurs ont menacé le couple avec l’arme blanche et ont tenté de s’emparer de la voiture.

Une bagarre a éclaté. La femme a reçu des coups de poing tandis que son compagnon a été blessé à la main en désarmant l’agresseur. Ce dernier a alors tenté de prendre la fuite mais a été rattrapé par sa victime qui l’a poignardé au niveau du thorax à plusieurs reprises. Le second agresseur qui était en train lui aussi de fuir, a été poignardé à son tour au niveau d’une épaule.

Le voleur blessé a été placé en garde à vue

L’auteur des coups de couteau est ensuite monté dans une voiture qui passait par là. Déposé à Choisi-le-Roy, il a alors fait appel aux sapeurs-pompiers précise une source policière. Les deux blessés ont été pris en charge par le SAMU. Le premier a été déclaré mort à 01h35 malgré des tentatives de réanimation. Quant au second, il a été transporté à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris (XIIIe) et a été placé en garde à vue pour tentative de vol. Ses jours ne sont pas en danger.

L’homme qui les a poignardés a de son côté était soigné à l’hôpital intercommunal de Créteil. Lui aussi a été placé en garde à vue, tout comme la femme qui l’accompagnait.


La BMW était volée

Le Service départemental de police judiciaire du Val-de-Marne (SDPJ 94) a été saisi de cette enquête. Les policiers ont rapidement constaté que la BMW avait été volée le 17 septembre dernier à Sète (Hérault). Le mis en cause va donc devoir s’expliquer à ce sujet durant sa garde à vue.

En outre, les enquêteurs pourront s’appuyer sur les images de vidéosurveillance de la ville de Thiais. Une grande partie des faits qui se sont produits la nuit dernière a en effet été filmée.