Val-de-Marne : Un footballeur du Paris FC placé en garde à vue pour s’en être pris à 2 policiers hors service


Le footballeur du Paris FC Axel Bamba a été placé en garde à vue dans la nuit de dimanche à lundi. (photo Paris FC)

Un jeune footballeur âgé de 20 ans évoluant au Paris FC (Ligue 2) a été interpellé et placé en garde à vue dans la nuit de dimanche à lundi, à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne). Il venait de s’en prendre à deux policiers qui rentraient chez eux.

INFO ACTU17. Une simple remarque a fait dégénérer une situation pourtant anodine. Axel Bamba, défenseur central du Paris FC, a terminé sa nuit en garde à vue. Il est accusé d’avoir dégradé la voiture d’un policier hors service mais également d’outrage et d’actes d’intimidation.

Deux policiers du commissariat du XIIe arrondissement de Paris ont terminé leur service et ont pris la direction de leur domicile, en covoiturage, vers 3 heures dans la nuit de dimanche à lundi. Arrivés à Créteil, au carrefour Pompadour, le fonctionnaire au volant a remarqué que la voiture derrière lui avait les phares qui étaient réglés trop haut.

Voyant que le conducteur s’arrêtait au feu rouge à côté de lui, il a décidé de le prévenir. Sa remarque a été visiblement mal perçue par l’automobiliste qui s’est emporté selon les deux policiers. « Je m’en bas les couilles, tu vas faire quoi », s’est exclamé le chauffeur. Dans le but d’apaiser le climat, le policier lui a annoncé sa qualité, ajoutant qu’il voulait juste le prévenir pour ses phares. La discussion ne s’est pas poursuivie puisque le feu est ensuite passé au vert.

Il lance deux projectiles sur la voiture des policiers

C’est à partir de ce moment-là que la situation a basculé. Le footballeur a démarré en trombe et s’est mis à faire des queues de poisson avec l’intention d’arrêter le véhicule des fonctionnaires, selon leur récit. Après plusieurs minutes de route, les deux voitures se sont de nouveau retrouvées côte à côte, en roulant. Le suspect en a profité pour lancer un projectile sur le véhicule du policier, qui a été légèrement endommagé.


L’homme a continué ses zigzag puis a lancé un second projectile, provoquant un nouvel impact. Les fonctionnaires ont alors décidé de faire le « 17 » afin d’alerter leurs collègues, d’autant que la situation durait déjà depuis une dizaine de minutes.

Les deux véhicules venaient de passer à proximité du commissariat de Villeneuve-Saint-Georges et les policiers ont décidé de ne pas s’en éloigner pour faciliter l’intervention de leurs collègues. Le footballeur les a rejoints, s’est arrêté à côté de leur voiture, avant d’aller récupérer un objet dans son coffre, ont-ils raconté.

Ne voyant pas de quoi il s’agissait à cause de l’obscurité, les deux fonctionnaires ont décidé de faire une marche arrière pour se mettre à l’abri. L’objet en question n’a pu être identifié par la suite indique une source proche de l’enquête.

« Bande de fils de pute, Paris c’est petit, nous allons nous retrouver »

Une patrouille de police est alors arrivée sur place et a interpellé le suspect de 20 ans. « Bande de fils de pute, Paris c’est petit, nous allons nous retrouver, ça ne va pas en rester là », aurait lancé le sportif alors qu’il était arrêté. Ce dernier a été placé en garde à vue.

Lors de leurs auditions, les fonctionnaires ont affirmé que le mis en cause avait bien entendu et compris qu’il avait affaire à des policiers. Rien qui ne puisse en tout cas le calmer. L’homme a pour sa part raconté qu’il avait reçu des insultes, une version niée par les deux victimes.

Jugé en août au tribunal de Créteil

Axel Bamba a été remis en liberté et sera jugé le 18 août prochain au tribunal de Créteil. Le défenseur axial ivoirien du Paris FC qui a grandi dans le XVe arrondissement de Paris, est considéré comme un espoir pour son club avec lequel il joue depuis qu’il a 10 ans. Il a récemment prolongé son contrat jusqu’en 2023. Le joueur a disputé 21 matchs et inscrit 3 buts cette saison, tronquée par la pandémie de coronavirus.