🇫🇷 Val-de-Marne : Un policier hors service violemment agressé par 2 individus à Chevilly-Larue.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

Les deux agresseurs ont pu être interpellés. Le policier hors service est parvenu à se défendre mais a été blessé.

Le fonctionnaire âgé de 33 ans était en compagnie de sa compagne ce lundi en début de soirée, à Chevilly-Larue (Val-de-Marne), boulevard Jean-Mermoz. Le policier hors service affecté à la brigade anti-criminalité de Seine-Saint-Denis (BAC 93), a eu son attention attirée par deux individus à bord d’une camionnette. Le conducteur faisait crisser ses pneus.

Des regards ont alors été échangés, jusqu’à ce que le chauffeur interpelle le couple : « Qu’est-ce-qui a ? ». Le policier en congés ce lundi n’a pas donné suite à la demande du chauffeur, poursuivant son chemin.

Le policier annonce sa qualité, les 2 agresseurs l’attaquent

Mais la camionnette s’est portée à la hauteur du couple, provoquant un nouvel échange de regards. C’est à ce moment que les deux occupants du véhicule sont descendus, nous indique une source policière, confirmant l’information initiale du journal Le Parisien.

Les deux agresseurs se sont dirigés vers le couple, avec l’intention claire d’en découdre. L’un des deux individus a alors placé sa main dans sa veste, un geste qui n’a pas laissé indifférent le policier hors service qui a immédiatement décliné sa qualité, dans le but de calmer la situation. Mais c’est l’inverse qui s’est produit.

« On va te trouer la peau »

Les deux agresseurs sont alors retournés dans leur camionnette et sont revenus avec des tournevis en main. « On va te trouer la peau » aurait déclaré l’un des deux auteurs,avant que les deux individus s’en prennent violemment au policier, tentant de lui porter des coups avec leurs armes par destination.

Le policier s’est défendu à mains nues, parvenant à éviter les coups de tournevis dont certains étaient dirigés au visage et à la gorge selon cette même source. Ce sont des témoins qui ont prévenu la police, en composant le 17.

4 jours d’ITT

Un geste qui a permis l’interpellation des deux agresseurs, puisque les policiers sont arrivés rapidement sur place. Les deux hommes ont été placés en garde à vue.

Quant au policier, il a été blessé et s’est vu prescrire 4 jours d’ITT (incapacité totale de travail).

Actu17.