Val-de-Marne : Violente rixe à Villecresnes, un adolescent de 15 ans entre la vie et la mort


Une violente rixe s'est déroulée à la piscine de Villecresnes ce samedi. (capture écran Google view)

Des jeunes de cités rivales du Val-de-Marne et de l’Essonne se sont affrontés dans une rixe ce samedi, à la piscine de Villecresnes (Val-de-Marne). Un adolescent de 15 ans a été roué de coups et a été évacué à l’hôpital alors qu’il était grièvement blessé. Il est entre la vie et la mort ce dimanche.

Les policiers ont été appelés une première fois vers 16 heures ce samedi pour une rixe à la piscine de Villecresnes mais personne n’a été interpellé, la situation était terminée à l’arrivée des fonctionnaires.

Des bagarres s’étaient déjà produites jeudi au même endroit, à deux reprises. Ce jour-là, des adolescents venant de Limeil-Brévannes (Val-de-Marne) et de Brunoy (Essonne) s’étaient affrontés nous indique une source policière. Dans les deux cas, les policiers n’avaient pris en charge aucun blessé.

Une nouvelle rixe a éclaté peu après 19 heures ce samedi, cette fois devant la piscine. Des jeunes de Limeil-Brévannes (Val-de-Marne) et de la commune voisine de Boissy-Saint-Léger se sont affrontés dans une rixe les opposant à ceux venant d’Essonne, notamment des communes de Brunoy et d’Épinay-sous-Sénart. Les sapeurs-pompiers sont arrivés les premiers et ont pris en charge un adolescent de 15 ans, gravement blessé et qui présentait une importante plaie à l’arcade gauche.

Les policiers retrouvent l’un des auteurs présumés de ce passage à tabac

Sur la route les conduisant à la piscine de Villecresnes, les policiers de la BAC de Boissy-Saint-Léger qui étaient déjà intervenus à 16 heures, ont procédé au contrôle d’une voiture Renault Clio avec six individus à bord. Ces derniers étaient tous originaires de Brunoy, et donc du même département que la victime. Certains avaient reçu du gaz lacrymogène au cours de la rixe et ont affirmé qu’ils avaient l’intention d’en découdre « avec les mecs de Boissy et de Limeil ». Face à l’urgence, les policiers ont continué leur route vers la piscine, la rixe pouvant être toujours en cours.


Une fois sur place, ils ont pris le temps de recueillir le récit de plusieurs témoins et ont récupéré la description de l’un des individus ayant violemment frappé l’adolescent de 15 ans. Durant une patrouille dans le secteur de la piscine, les fonctionnaires de la BAC ont repéré un suspect qui correspondait aux descriptions. Ce dernier se trouvait dans un groupe d’une dizaine d’individus selon cette même source.

Un début de rixe éclate

Au même moment, deux véhicules, dont la Clio contrôlée précédemment, sont arrivés sur les lieux. Les occupants venant de l’Essonne sont sortis des deux véhicules pour s’en prendre au groupe originaire du Val-de-Marne. Les policiers ont demandé du renfort et ont été contraints de faire usage d’une grenade de désencerclement afin de mettre fin à cette nouvelle rixe.

Le suspect qui venait d’être repéré a tout de même pu être interpellé. Âgé de 16 ans, il a été placé en garde à vue. Ce dernier est déjà connu défavorablement des services de police.

Opérée, la victime est toujours entre la vie et la mort

Selon plusieurs témoignages que les policiers ont pu recueillir, l’adolescent grièvement blessé a reçu un coup de poing durant cette violente rixe et s’est écroulé. Il a ensuite reçu des coups de pied au niveau de la tête de la part de plusieurs individus. La victime a été conduite par le SAMU à l’hôpital Henri-Mondor de Créteil alors qu’elle était en état d’urgence absolue.

Souffrant d’un traumatisme crânien et opéré ce dimanche, son pronostic vital est toujours engagé. Le Service départemental de la police judiciaire (SDPJ) du Val-de-Marne a été saisi de l’enquête.