🇫🇷 Val-d’Oise : Un adolescent lynché au sol par une dizaine d’individus.

par Y.C.
Capture écran vidéo Twitter

C’est lors d’une rixe entre bandes rivales qu’un adolescent a fait l’objet d’un véritable lynchage, par une dizaine d’individus, alors qu’il était allongé au sol. Une scène d’une violence extrême qu’un témoin a filmée.

Les faits se sont déroulés à Garges-lès-Gonesse (Val-d’Oise) ce mercredi soir, vers 19h30. Une violente rixe a éclaté entre des dizaines d’individus, pour la plupart jeunes. L’un des adolescents âgé de 16 ans a été repéré par l’une des bandes, alors qu’il était caché sous une voiture, rue des Mûriers. Il a été très violemment passé à tabac.

Les agresseurs l’ont tiré de dessous la voiture par les jambes. C’est alors que les coups sont tombés de toutes parts sur la victime, qui n’a pu que se protéger en plaçant ses mains sur sa tête et en attendant que cette violence inouïe se termine.

Sur ces images amateurs, on aperçoit les auteurs, tous munis de bâtons, de crosses de hockey, de barres de fer, ou encore de béquilles, qui frappent la victime sans répit, notamment à la tête mais aussi sur tout le reste du corps. Le témoin qui filme la scène finit par crier « Lâchez-le ! », en vain.

67 points de suture à la tête

La victime parvient à s’agenouiller puis à se relever mais les coups reprennent aussitôt. L’adolescent retombe au sol, le visage en sang.

Le jeune homme a été conduit à l’hôpital par les secours dans un état sérieux, sans que son pronostic vital ne soit engagé, selon le journal Le Parisien. L’adolescent a reçu 67 points de suture au niveau de la tête. Les enquêteurs ont retrouvé une partie des armes utilisées par les agresseurs sur le lieu des faits, et notamment des boules de pétanque.

2 blessés par balle et 3 interpellations

Peu avant le lynchage de cet adolescent, deux personnes âgées de 16 et 18 ans avaient été blessées par balle dans des circonstances pour l’heure inconnues. Ces derniers ont été conduits à l’hôpital par leurs amis.

Une enquête a été ouverte et confiée aux policiers de la sûreté départementale du Val-d’Oise. Trois suspects de 14, 16 et 20 ans ont par ailleurs été interpellés et placés en garde à vue. La mesure a été prolongée ce jeudi soir. Ils sont soupçonnés d’avoir participé à ce violent lynchage.

Actu17.