Val-d’Oise : Un gang de voleurs de voitures trahis par les radars routiers


Illustration. (shutterstock)

Ils pensaient avoir suffisamment brouillé les pistes en s’affranchissant des circuits habituels de recel. Mais leurs mauvaises habitudes au volant ont fini par les perdre.

INFO ACTU17. Selon nos informations, un gang de voleurs de 4×4 vient d’être démantelé par les enquêteurs de la sûreté départementale (SD) du Val-d’Oise. Cinq hommes, âgés de 19 à 40 ans, ont été interpellés, le 14 décembre dernier, dans plusieurs communes de ce département francilien et dans des départements limitrophes.

A leur domicile, les policiers ont notamment découvert des clefs de voitures vierges ainsi qu’un appareil d’encodage, un outil indispensable pour programmer les précieux sésames nécessaires au démarrage d’un véhicule. Au cours de sa garde à vue, l’un des suspects aurait reconnu sa participation aux faits, en expliquant le rôle de chacun des protagonistes dans cette équipe de voleurs, au fonctionnement inédit. Trois d’entre eux ont été placés en détention provisoire et deux autres remis en liberté, sous contrôle judiciaire. Ils seront tous jugés le 21 janvier prochain par le tribunal judiciaire de Pontoise.

Les policiers de la SD du Val-d’Oise ont établi que ce gang était à l’origine d’au moins une dizaine de vols de véhicules en Ile-de-France depuis le début de l’année 2020. Au mois de février, une Toyota Land Cruiser est signalée volée à Soisy-sous-Montmorency (Val-d’Oise). Très vite, ce 4×4 est flashé, quelques heures après son vol, sur la N2 à hauteur de Soissons (Aisne). Les premières investigations démontrent que cette même route a été empruntée par les mystérieux conducteurs de différents véhicules dérobés un peu partout en Ile-de-France. « Mais au lieu de se montrer discrets, ces automobilistes se sont faits flashés au volant de ces voitures volées, confie une source proche de l’enquête. Sans ça, le lien n’aurait pas été forcément fait, en tout cas pas aussi vite, entre tous ces vols. »

Les véhicules volés étaient acheminés en Libye

La piste des 4×4 volés est retrouvée du côté du port de Hambourg en Allemagne. Là où, depuis maintenant plusieurs années, de nombreux réseaux de voleurs de véhicules de luxe empruntent le port d’Anvers en Belgique à destination de pays de l’Afrique subsaharienne, les membres de ce gang avaient privilégié ce port allemand afin d’acheminer le fruit de leurs vols vers une toute autre destination : la Libye. Et plus précisément, le port de la ville de Khoms, au nord-ouest de la province de la Tripolitaine. Les enquêteurs ont saisi quatre voitures dans le port d’Hambourg, un cinquième en cours d’acheminement et fait placer sous scellés un sixième déjà arrivé de l’autre côté de la Méditerranée.

« Le démantèlement de ce gang n’a été rendu possible que grâce à l’excellente coopération entre les services de police français et allemand, poursuit la même source. C’est probablement la partie émergée de l’iceberg qui a été mise au jour avec l’arrestation des cinq membres présumés de cette équipe et la saisie de ces six 4×4. »