🇫🇷 #ValDeMarne Considéré dangereux et interpellé avec une arme à feu, l’homme s’enfuit de l’hôpital psychiatrique.

par Y.C.
Illustration. (DR)

Une arme de poing mais également la somme de 50.000 euros avaient été découverts au logement du suspect lors de son expulsion, tout comme des menaces visant Emmanuel Macron.

Les faits ont débuté le 18 octobre dernier dans les Hauts-de-Seine. Un couple faisant l’objet d’une expulsion locative a attiré l’attention des policiers. Et pour cause : les fonctionnaires qui ont pénétré dans le logement ont saisi une arme de poing de calibre 6,35, ainsi que 50.000 euros en liquide, mais aussi des menaces écrites à l’encontre du Président de la République Emmanuel Macron révèle le magazine Le Point.

A l’issue de son placement en garde à vue, l’homme a été hospitalisé d’office dans un établissement psychiatrique, à Villejuif (Val-de-Marne). Le tout à la demande du juge de la liberté et de la détention.

Une source proche de l’enquête citée par l’hebdomadaire évoque un individu « pouvant être dangereux » et « capable de tout ».

Le suspect est parvenu à prendre la fuite le 1er novembre de l’établissement psychiatrique. Un défaut de surveillance en serait à l’origine. L’homme en cavale a été immédiatement inscrit au Fichier des Personnes Recherchées (FPR) précise ce même média.

Actu17.