🇫🇷 #ValDOise Agressions sexuelles : des indices graves et concordants contre le chef d’une police municipale.

Illustration Actu17 ©

Le chef de la Police Municipale de Beaumont-sur-Oise a été mis en examen dans le cadre d’une affaire pour agressions sexuelles.

● De sources concordantes, l’homme âgé de 54 ans est accusé d’avoir agressé ou harcelé sexuellement six de ses subordonnées. Il a été mis en examen vendredi 22 septembre au soir par un Juge d’Instruction de Pontoise précisément pour « agressions sexuelles, harcèlement sexuel et harcèlement moral ».

● Son avocat, Me Frédéric Aguillon, a indiqué à l’AFP : « Il a une façon d’être et de procéder qui est ressentie comme de la drague un peu lourde : il fait des blagues de cul lourdingues et des avances pas très fines, mais ça reste au stade de la proposition ».

● D’après le défenseur du mis en examen, il lui est reproché par deux subordonnées d’avoir pris leur main pour la mettre sur son sexe, une autre l’accuse d’avoir mis sa main sur sa cuisse. Des agressions sexuelles non caractérisées selon l’avocat.

Actu17.