Valentin Gomes, un étudiant lillois, retrouvé mort dans les Ardennes : une enquête criminelle ouverte


Valentin Gomes a été retrouvé mort ce mardi matin dans le secteur de Signy-L’Abbaye.

Il avait disparu entre samedi et dimanche dernier dans les Ardennes, au cours d’un week-end d’intégration de l’école d’ingénieurs Polytech de Lille (Nord). Le corps sans vie de Valentin Gomes a été découvert par un agriculteur ce mardi matin, près de Signy-L’Abbaye. Le procureur de la République évoque de « possibles traces de violences » et a annoncé l’ouverture d’une enquête criminelle.

C’est le choc depuis ce mardi matin à l’école Polytech de Lille suite à cette terrible nouvelle. Un agriculteur a découvert le corps sans vie de Valentin Gomes vers 10 heures, sur le secteur de Signy-L’Abbaye indique L’Ardennais. Le jeune étudiant de 23 ans était porté disparu depuis dimanche matin. Il participait, avec quelques centaines d’autres étudiants, à un week-end d’intégration dans les Ardennes.

« Au vu de cette découverte singulière par le lieu, des tout premiers constats, possibles traces de violences sur le corps sous réserve des constatations médico-légales à venir, j’ai ordonné l’ouverture d’une enquête pénale criminelle, sous la qualification de violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner », a annoncé le procureur de la République de Charleville-Mézières, Laurent de Caigny.

L’enquête a été confiée aux gendarmes de la section de recherches (SR) de la gendarmerie de Reims, avec l’appui de la gendarmerie départementale. « Aucun autre élément » au sujet de cette enquête ne pourra être communiqué à ce stade a souligné le procureur.

« Après, on ne l’a plus vu »

L’un des étudiants a expliqué à La Voix du Nord qu’il avait aperçu Valentin une dernière fois samedi soir vers 23 heures dans le camping : « Il avait bien bu, et on avait refusé de le resservir. Il est alors entré dans une sorte de bungalow de repli, qui avait été prévu par les organisateurs pour que tous les étudiants puissent s’y reposer. Après, on ne l’a plus vu ».

Des recherches avaient été organisées et un appel à témoins lancé pour retrouver Valentin, qui était étudiant en 5ème année explique le quotidien régional. Ce week-end d’intégration était organisé par le BDE (le bureau des étudiants) de Polytech, avec 400 autres élèves ingénieurs dans un camping. Une cellule psychologique a été mise en place ce mardi, dans cette école.