Var : Des Gilets Jaunes tentent d’entrer au fort de Brégançon pour voir Emmanuel Macron.

par Y.C.
Fort de Brégançon (Office de Tourisme de Bormes-les-Mimosas)

L’appel sur Facebook a été entendu : « Aujourd’hui, nous allons prendre le fort de Brégançon ».

Jeudi à 14h30, une quarantaine de Gilets Jaunes se sont rassemblés à Bormes-les-Mimosas dans le Var. Leur but ? Pénétrer au Fort de Brégançon, lieu officiel de villégiature du président de la République française.

Stoppés par les gendarmes

Les manifestants se sont dirigés vers le Fort en voitures, dans un cortège encadré par les forces de l’ordre. Leur progression a finalement été stoppée net par un barrage de la Gendarmerie Nationale à hauteur de la route départementale D42d. Selon plusieurs témoignages, le tout s’est déroulé dans le calme.

Les Gilets Jaunes s’éparpillent pour atteindre leur objectif

Une vingtaine de militaires leur barrant la route, les manifestants, divisés en plusieurs groupes, ont donc pris des chemins de traverse. À pied, ils ont tenté d’atteindre le Fort en passant par la plage et les bois. Là encore, ils ont été empêchés dans leur progression par une quarantaine de gendarmes.

Les Gilets Jaunes promettent de revenir

Ils ont finalement fait retour vers leurs véhicules pour se regrouper. Les manifestants ont quitté les lieux dans le calme vers 18 heures, rapporte Nice Matin. Pour eux, le déploiement de force des gendarmes et de la Police Municipale est le signe qu’Emmanuel Macron se trouvait bien là. Ils ont promis de revenir.