🇫🇷 #Var Remis en liberté après avoir attaqué un homme à la hache, il tue une femme de 3 balles.

   par C. Laudercq et R. Lefras.
Capture écran Twitter / Photo Illustration Actu17.

Après avoir blessé un ami de la famille à coups de hache et avoir été remis en liberté, un homme a abattu de trois balles la belle-mère de sa concubine, avant de retourner l’arme contre lui.

Les faits se sont déroulés ce samedi à Claviers (Var). Un franco-tunisien de 33 ans a tiré trois balles dans le dos de Marilyn Rittano, la belle-mère de sa concubine. Le couple était sur le point de se séparer.

Provisoirement, la victime hébergeait sa belle-fille dans la maison familiale et aurait demandé à l’auteur des faits, de quitter les lieux, ce qui serait le point de départ du drame.

Après avoir abattu Marilyn Rittano, le malfaiteur a retourné l’arme contre lui. Il est décédé lundi.

L’auteur avait attaqué un homme avec une hache quelques jours plus tôt

Quelques jours plus tôt, alors qu’il participait au déménagement de sa concubine, l’ex-mari de la victime avait été attaqué par le franco-tunisien, qui lui avait porté un coup de hache à l’abdomen. Tout était parti d’une dispute concernant la séparation en cours du couple.

Interpellé et déféré au Parquet de Draguignan, le suspect avait été remis en liberté sur décision d’un juge, alors que l’accusé n’était pas connu pour violences dans ses antécédents judiciaires. L’homme avait été toutefois placé sous contrôle judiciaire.

Mais ce n’est pas tout. L’auteur des faits était également connu pour conduite sous stupéfiants et devait comparaître devant le tribunal correctionnel le 9 décembre alors que 9 kg de cannabis avait été découvert à son domicile relate Orange actualités.

L’enquête devra déterminer comment l’auteur est parvenu à acquérir l’arme de poing, utilisée dans cette affaire.

De son côté, la famille de la victime citée par Var-Matin s’interroge : « Comment se fait-il qu’un individu comme lui soit toujours en liberté ? Même les gendarmes ne comprennent pas ! »

Actu17.