Vaste opération antiterroriste en Suisse : 11 perquisitions menées simultanément


Illustration. (photo CatwalkPhotos / Shutterstock.com)

Une importante opération antiterroriste à laquelle une centaine de policiers a participé s’est déroulée ce mardi matin en Suisse. 11 perquisitions ont été réalisées et plusieurs suspects sont désormais poursuivis par la justice suisse.

Vaste opération de police dirigée par le Ministère public de la Confédération (MPC) ce mardi matin en Suisse. L’intervention s’est déroulée simultanément dans les cantons de Zurich, Berne et Schaffhouse indique le communiqué du MPC.

Au total, 11 perquisitions ont été menées chez 11 personnes différentes dont cinq adolescents. Quatre d’entre eux qui sont âgés de 15 à 17 ans, vivent dans le canton de Zurich. Le cinquième réside dans celui de Berne.

Les mis en cause sont tous poursuivis par la justice suisse et des procédures pénales ont été lancées contre les 6 suspects majeurs.

Des soupçon de violation de la loi fédérale interdisant les groupes «Al-Qaïda» et «État islamique»

« Le MPC mène dans ce contexte six procédures pénales contre six prévenus adultes pour soupçon de violation de l’art. 2 de la loi fédérale interdisant les groupes «Al-Qaïda» et «État islamique» et les organisations apparentées (RS 122) ainsi que pour soupçon de soutien, respectivement de participation à une organisation criminelle (art. 260ter CP) », précise le communiqué.


« Un des six prévenus adultes est un djihadiste de retour qui a déjà fait l’objet en Suisse d’un jugement entré en force pour violation de la loi sur l’État islamique », a écrit le MPC.

« Le MPC s’adressera au tribunal des mesures de contrainte compétent pour demander sa détention préventive ainsi que celle d’un autre prévenu. Les deux prévenus restent en détention jusqu’à la décision finale du tribunal », est-il également mentionné.

Concernant les cinq suspects mineurs, les ministère publics des mineurs sont chargés de les poursuivre.

Deux hommes accusés de liens avec le groupe État islamique

Ce vendredi, le MPC avait annoncé avoir déposé un acte d’accusation auprès du Tribunal pénal fédéral contre deux individus pour leurs liens présumés avec le groupe État islamique en Syrie. L’un des mis en cause a la double nationalité, suisse et italienne, et réside à Winterthour. Le second possède lui aussi une double nationalité, suisse et macédonienne, il habite à Frauenfeld.

En outre, le Service de renseignement de la Confédération (SRC) a recensé en mai dernier, 66 personnes à risques pour la sécurité du pays, en raison de leurs activités ou motivations terroristes.