Vaucluse : Une chatte retrouvée décapitée et éventrée à Avignon


Illustration. (shutterstock)

Un habitant d’Avignon (Vaucluse) a retrouvé sa chatte décapitée et éventrée dans le cabanon de son jardon. La SPA a lancé un appel à témoins et a déposé plainte.

Qui a tué « Minette », une chatte âgée de 10 ans, avec une telle cruauté et pourquoi ? Son propriétaire âgé de 75 ans qui habite dans la rue Louis Pasteur à Avignon l’a retrouvée le 3 août dernier, décapitée et éventrée, dans le cabanon de son jardin raconte La Provence. La tête de l’animal n’a toujours pas été retrouvé. Minette avait disparu depuis deux jours lorsque le sexagénaire a fait la macabre découverte.

Le ou les auteurs auraient utilisé un pied de pot de fleurs pour attaquer et tuer la chatte. Des poils y sont restés accrochés détaille France Bleu. Minette n’a visiblement pas été tuée sur place puisqu’aucune trace de sang n’a été trouvée.

Un appel à témoins

La SPA du Vaucluse qui a été informée de cette affaire n’a pas tardé à réagir, et a lancé un appel à témoins. « Alerte, rue Louis Pasteur et secteur avoisinant. C’est une chatte DÉCAPITÉE et ÉVENTRÉE qui a été retrouvée par son propriétaire. Une enquête est en cours pour tout témoignage qui restera anonyme, contactez le 04 90 38 96 36 », peut-on lire sur les affiches accrochées dans le quartier du propriétaire.

Ce dernier n’a pas encore trouvé la force de déposer plainte, mais la SPA a décidé de le faire sans attendre. « Se venger au travers d’un animal est inadmissible. Il faut que ça s’arrête, il ne faut pas admettre cette cruauté, que fera l’auteur après ? La violence, ça se poursuit », a déploré Marie-Claude Thomas qui administre la SPA du Vaucluse.