🇻🇪 Venezuela : 68 détenus tués dans un commissariat suite à une mutinerie.

par Y.C.

La surpopulation carcérale a conduit les autorités à incarcérer des détenus dans les commissariats de police.

Mercredi, le Parquet a annoncé un « incendie présumé » comme la cause de la mort de 68 détenus incarcérés dans le principal commissariat de police de Valence.

Une ONG dénonce une mutinerie

Mais la version officielle est mise à mal par une Organisation Non-Gouvernementale (ONG) qui fait état d’une mutinerie de plusieurs dizaines de détenus.

Des commissariats utilisés comme des prisons

Au Venezuela, les commissariats de police font désormais office de prison à cause de la surpopulation carcérale dans le pays. Normalement les durées de détention dans les commissariats ne peuvent dépasser 48 heures, mais ils sont aujourd’hui utilisés pour des peines de longue durée, relate France Info.

Actu17.