🇫🇷 VIDÉO. Le chanteur Slimane se plaint d’avoir été contrôlé à bord d’un train à cause de son «faciès».

par Y.C.

Le gagnant de « The Voice » édition 2016 se trouvait dans le Thalys lorsqu’il s’est fait contrôler.

● D’après son récit publié lundi 23 octobre sur son compte Facebook, le chanteur était la seule personne de son wagon à être contrôlée. Un contrôle « au faciès » selon lui, qui dénonce un « racisme ordinaire ».

● Le vainqueur de The Voice 2016, qui fait de nombreux aller-retour entre la France et la Belgique pour assurer sa place de juré dans la version belge de l’émission, raconte : « Aujourd’hui, je prends donc le train, comme à mon habitude et lors du trajet, des contrôles sont effectués. On vous demande donc de présenter votre titre de transport, une pièce d’identité, jusque-là tout est parfaitement normal. Lorsque je vois ensuite que l’on remet à tous les passagers leurs justificatifs d’identité, j’attends le mien.

On ne me le remettra pas tout de suite en m’expliquant qu’il y a des vérifications supplémentaires. Je patiente et remercie l’officier de police de m’en informer.

Après un certain temps, on ne me rend toujours pas ma pièce d’identité et je m’aperçois d’une chose qui me fait réfléchir. De toutes les autres personnes dans la voiture ayant environ une trentaine d’années je suis le seul dont la pièce d’identité ait été retenue. Quelle est la différence entre les autres passagers et moi ? Pourquoi ma pièce d’identité a été retenue et pas celles de mes voisins ? J’interroge donc très poliment l’officier de police à ce sujet.
Il me répond de manière sèche mais toujours cordiale qu’il existe de nombreux faux documents en circulation. »

● Slimane dit son malaise et s´interroge : « Vous cherchez vos mots, vous réfléchissez, vous vous demandez pourquoi. Pourquoi de tous les autres passagers je suis le seul dont le visage indique que ma pièce d’identité serait fausse ? Pourquoi mon visage, mes traits, ma couleur, mon nom feraient que moi, Slimane, que je ne serais pas français ? Pourquoi est-ce que l’on me ferait subir ce malaise ? »

● Le chanteur termine son témoignage en rapportant sa déception et son amertume mais précise qu’il « ne souhaite pas créer de polémique ».

Actu17.