🇫🇷 Vienne : 2 gendarmes sauvent la vie d’une jeune femme.

par Y.C.

Les militaires ont sauvé la désespérée in extremis.

Lundi après-midi vers 13h30, le Centre opérationnel de renseignements de la gendarmerie (CORG) a reçu un appel du petit ami de la victime. Le requérant, paniqué, a informé les gendarmes des intentions suicidaires de sa compagne.

Gendarmes et policiers recherchent la désespérée

Munies du signalement de la jeune femme et de celui de son véhicule – une Renault Clio bleue, trois patrouilles de Saint-Julien-l’Ars et du PSIG de Montmorillon assistées d’un équipage de policiers de Poitiers, se sont lancées dans les recherches.

Les gestes qui sauvent

L’élève gendarme Brian Cowez raconte : « […] nous l’avons retrouvée près du cimetière de Mignaloux-Beauvoir. Quand nous sommes arrivés à hauteur du véhicule, la portière passager était ouverte. » 

Les gendarmes découvrent la jeune femme pendue avec la bride de son sac à main autour du cou. Le futur gendarme poursuit : « Nous avons immédiatement sectionné le lien et desserré le noeud. Elle était inconsciente, les lèvres cyanosées et le teint très blanc ». Le jeune engagé, formateur de formateurs en secourisme  prodigue les premiers soins à la victime, la sauvant d’une mort certaine.

La jeune femme respire de nouveau

L’élève gendarme termine son récit : « Au bout de quelques minutes, elle était toujours inconsciente mais elle respirait. Elle a été prise en charge par un équipage de pompiers pour un transport au CHU », rapporte Centre Presse.

Actu17.