🇫🇷 #Villejuif Laboratoire d’explosifs TATP : le 3ème suspect interpellé est «radicalisé», suivi par la DGSI.

   par C. Laudercq et R. Lefras.
Des produits chimiques entrant dans la composition d'explosifs de type TATP ont été découverts ce mercredi, à Villejuif. (photo Reuters)

Nouvelle information après la découverte d’un laboratoire d’explosifs TATP à Villejuif ce mercredi : le troisième suspect interpellé tôt ce jeudi matin est « radicalisé » et suivi par la DGSI indique le Ministère de l’intérieur.

Un troisième suspect a été interpellé tôt ce jeudi matin, à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) après la découverte d’un véritable laboratoire d’explosifs à Villejuif ce mercredi.

● Selon le Ministère de l’intérieur, l’homme âgé de 37 ans, est « radicalisé », « suivi par la DGSI ». Son lien avec le laboratoire découvert à Villejuif et les deux autres interpellés « n’est pas établi à ce stade » selon le Ministère, cité par BMFTV.

De nouveaux produits chimiques découverts, à Thiais.

Plusieurs perquisitions ont été réalisées ce jeudi matin, une importante quantité de produits chimiques, pouvant servir à la fabrication d’explosifs ont été découverts à Thiais.

Des échanges téléphoniques avec la Syrie

● Ce jeudi matin sur franceinfo, Gérard Collomb indiquait que les suspects déclaraient vouloir « faire sauter des banques avec le TATP ». « Mais ce que l’on voit, c’est qu’ils étaient liés avec le terrorisme, c’est plutôt dans cette direction qu’il faut chercher » a ajouté le Ministre de l’intérieur.

● Gérard Collomb a également précisé : « on a pu voir qu’il y avait des appels téléphoniques qui avaient été échangés » avec la Syrie, ne laissant donc que peu de doute sur les intentions des suspects interpellés.

● La section anti-terroriste du parquet de Paris est en charge de l’enquête.

Actu17.