🇫🇷 #Villejuif Laboratoire d’explosifs TATP : le 3ème suspect interpellé est «radicalisé», suivi par la DGSI.

Des produits chimiques entrant dans la composition d'explosifs de type TATP ont été découverts ce mercredi, à Villejuif. (photo Reuters)

Nouvelle information après la découverte d’un laboratoire d’explosifs TATP à Villejuif ce mercredi : le troisième suspect interpellé tôt ce jeudi matin est « radicalisé » et suivi par la DGSI indique le Ministère de l’intérieur.

Un troisième suspect a été interpellé tôt ce jeudi matin, à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) après la découverte d’un véritable laboratoire d’explosifs à Villejuif ce mercredi.

● Selon le Ministère de l’intérieur, l’homme âgé de 37 ans, est « radicalisé », « suivi par la DGSI ». Son lien avec le laboratoire découvert à Villejuif et les deux autres interpellés « n’est pas établi à ce stade » selon le Ministère, cité par BMFTV.

De nouveaux produits chimiques découverts, à Thiais.

Plusieurs perquisitions ont été réalisées ce jeudi matin, une importante quantité de produits chimiques, pouvant servir à la fabrication d’explosifs ont été découverts à Thiais.

Des échanges téléphoniques avec la Syrie

● Ce jeudi matin sur franceinfo, Gérard Collomb indiquait que les suspects déclaraient vouloir « faire sauter des banques avec le TATP ». « Mais ce que l’on voit, c’est qu’ils étaient liés avec le terrorisme, c’est plutôt dans cette direction qu’il faut chercher » a ajouté le Ministre de l’intérieur.

● Gérard Collomb a également précisé : « on a pu voir qu’il y avait des appels téléphoniques qui avaient été échangés » avec la Syrie, ne laissant donc que peu de doute sur les intentions des suspects interpellés.

● La section anti-terroriste du parquet de Paris est en charge de l’enquête.

Actu17.