🇫🇷 Viol collectif à Balma, filmé et diffusé sur les réseaux sociaux : 4 suspects interpellés.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

La scène insoutenable de viol en réunion avait été filmée et les images diffusées sur les réseaux sociaux.

Une femme a été violée à la sortie d’une boîte de nuit de Balma près de Toulouse (Haute-Garonne), le samedi 15 septembre, par plusieurs individus. Trois courtes vidéos avaient été diffusées sur les réseaux sociaux, montrant plusieurs hommes s’en prendre à la jeune femme de 19 ans.

Le parquet de Toulouse avait immédiatement ouvert une information judiciaire pour « viol en réunion » et « enregistrement et diffusion de vidéos d’actes sexuels non consentis »

La piste du GHB

La victime avait été identifiée rapidement par les enquêteurs puisque l’une de ses amis s’était présentée le lendemain du viol au commissariat central de Toulouse, pour dénoncer les faits.

La victime originaire d’Albi (Tarn) avait été entendu trois jours plus tard par les gendarmes et avait expliqué ne plus se souvenir de ce qui s’était passé, comme si elle avait été « droguée ». La piste du GHB (également appelée la drogue du violeur) a été explorée par les enquêteurs, sans que l’on sache pour l’heure si elle est confirmée.

Trois autres individus recherchés

Quatre individus originaires d’un quartier sensible de Toulouse ont été interpellés et placés en garde à vue nous apprend 20 minutes.

Les enquêteurs de la brigade de recherches Toulouse – Saint-Michel sont par ailleurs à la recherche de trois autres individus, apparaissant sur la vidéo.

Actu17.