🇩🇪 Viol collectif d’une femme de 18 ans à Fribourg : 8 suspects dont 7 Syriens placés en détention.

par Y.C.
Illustration.

Le calvaire de la victime âgée de 18 ans a duré 4 heures. 8 suspects ont été interpellés et placés en détention. D’autres sont encore recherchés parmi lesquels le suspect principal, un homme déjà bien connu des services de police, puisqu’il faisait déjà l’objet d’un mandat d’arrêt avant les faits.

Une jeune femme de 18 ans a subi un viol collectif à Fribourg-en-Brisgau (Allemagne), à la sortie d’une boite de nuit. Les faits se sont déroulés dans la nuit du 13 au 14 octobre dernier. Des manifestations ont été organisées à ce sujet ce lundi soir.

L’auteur principal de ce viol est recherché par la police. Le suspect se nomme Madj H., un Syrien de 21 ans. L’homme faisait déjà l’objet d’un mandat d’arrêt au moment des faits, indique le journal allemand Bild, pour « plusieurs crimes et délits ».

« Pourquoi n’a-t-il pas été arrêté avant ce (nouveau) crime ? », titre le quotidien ce lundi soir dans un nouvel article concernant cette affaire.

Un verre offert contenant une substance

Ce dernier est soupçonné d’avoir donné une tablette d’ecstasy à la jeune femme de 18 ans dans la boite de nuit, avant de lui offrir un verre dans lequel se trouvait une substance qui a été décelée lors de l’analyse de sang de la victime, a expliqué la police fribourgeoise ce lundi, sans préciser la nature du produit utilisé.

Vers minuit, Madj H. a ensuite traîné sa victime jusqu’à l’extérieur, puis dans un parc situé à proximité. C’est là qu’il a abusé d’elle.

Violée par plusieurs hommes à tour de rôle

Le suspect principal est accusé d’avoir ensuite quitté les lieux et d’avoir prévenu plusieurs de ses amis, afin qu’ils s’en prennent à leur tour à la jeune femme dans l’incapacité de se défendre puisqu’elle était dans un état second.

Durant quatre heures, les agresseurs ont violé la jeune femme à tour de rôle.

Le suspect principal, Majd H., est toujours recherché par la police. (photo Facebook)

Huit suspects identifiés, interpellés et placés en détention

La police a rapidement identifié plusieurs individus grâce aux prélèvements ADN réalisés sur la jeune femme. Huit suspects âgés de 19 à 30 ans ont été interpellés : sept individus de nationalité syrienne, en majorité des réfugiés, et un huitième homme possédant un passeport allemand.

Les huit hommes ont été placés en détention selon le journal allemand, qui précise que tous les suspects étaient déjà connus des services de police.

Jusqu’à 15 auteurs auraient participé à ce viol collectif

Les enquêteurs recherchent de nombreux autres suspects puisqu’ils estiment que 15 personnes ont participé à ce viol collectif, explique Bild. Le cauchemar de la victime ne s’est terminé que vers 4 heures du matin. Elle a déposé plainte le jour même.

Majd H. est quant à lui toujours recherché. Le suspect qui vit en Allemagne depuis 2014 apparaît avec des armes sur Facebook, sur des photos prises au Moyen-Orient.

Des manifestations organisées ce lundi

L’affaire continue à faire grand bruit en Allemagne. Le parti AFD (Alternative pour l’Allemagne), opposé à la politique migratoire de la chancelière Angela Merkel, a lancé un appel à un grand rassemblement ce lundi soir. Des centaines de personnes devaient y participer.

Dans le même temps, d’autres groupes ont organisé une contre-manifestation afin de mettre en garde contre toute forme d’instrumentalisation de l’affaire à des fins politique.

Actu17.