🇫🇷 Violences et dégradations durant la mobilisation des lycéens à Toulouse.

par Y.C.
Des incidents ont de nouveau éclaté à Toulouse ce jeudi lors de la mobilisation des lycéens. (capture écran Twitter @Hugodumez)

Nouvelle journée de mobilisation des lycéens à Toulouse (Haute-Garonne) ce jeudi, comme dans de nombreuses villes de France. Plusieurs groupes d’élèves défilent dans les rues de la ville et de violents incidents ont éclaté.

Des lycéens se sont de nouveau mobilisés ce jeudi à Toulouse. A la mi-journée, environ 1830 d’entre-eux étaient rassemblés sur le département de la Haute-Garonne a indiqué la préfecture.

Par ailleurs, 21 lycées ont été perturbés notamment le lycée Raymond Naves, le lycée polyvalent rive gauche, ou encore le lycée Déodat de Severac. Deux lycées de la ville ont été complètement bloqués.

Les policiers ont été caillassés à plusieurs reprises et des poubelles ont été incendiées. Des véhicules ont également été dégradés, tout comme du mobilier urbain.

Des journalistes agressés

Un journaliste de France 3 a été pris à partie et son matériel a été volé. Une journaliste de La Dépêche du Midi a également été agressée et sa caméra détruite.

Lors de ces incidents, au moins deux policiers ont été blessés rapportent les médias locaux, alors qu’au moins deux personnes ont été interpellées.

13 interpellations hier

Une situation tendue qui, en début d’après-midi, ne s’était toujours pas calmée.

Ce mercredi, près de 300 lycéens avaient manifesté à Toulouse. 13 personnes avaient été interpellées pour des dégradations et des caillassages contre les policiers.