Violent braquage dans un bar-tabac à Saint-Denis : l’un des agresseurs blessé puis interpellé


Illustration. (Adobe Stock)

Trois individus armés ont braqué un bar-tabac à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) ce vendredi soir. Alors qu’ils rouaient de coups les victimes, l’un des agresseurs a été poignardé et blessé. Il a été retrouvé et interpellé.

INFO ACTU17. Les braqueurs n’ont pas hésité à utiliser la violence envers leurs victimes. Trois hommes ont fait irruption dans un bar-tabac situé au 171 avenue du Président Wilson vers 20h45 ce vendredi soir. Ces derniers étaient armés notamment de bombes lacrymogènes et de pistolets à impulsion électrique.

Trois victimes d’origine asiatique qui travaillent dans l’établissement et qui se sont opposées aux malfaiteurs, ont alors été rouées de coups.

Une victime étranglée, l’agresseur reçoit un coup de couteau

Selon les premiers éléments de l’enquête, durant cette scène de violences, l’une des victimes a été violemment frappée puis étranglée par l’un des agresseurs.

Pour la défendre, un autre employé s’est saisi d’un couteau et en a porté un coup à l’assaillant qui a été touché au niveau d’un flanc. L’homme a alors lâché sa victime. La légitime défense devrait être retenue.


Un butin estimé à 10 000 euros

Les malfaiteurs sont tout de même parvenus à prendre la fuite avec un butin qui a été estimé à 10 000 euros nous indique une source policière.

Les policiers de la brigade anticriminalité (BAC) sont rapidement arrivés sur les lieux. Dans le même temps, les victimes ont été prises en charge par les secours. Elles ont déposé plainte.

L’un des agresseurs présumés interpellé à l’hôpital

Les fonctionnaires ont alors appris que l’un des auteurs avait été blessé par un coup de couteau lors du braquage. Environ trois heures plus tard, les policiers se sont rendus à l’hôpital Bichat à Paris (XVIIIe) et ont retrouvé un homme blessé au flanc. « Il correspondait en tous points avec la description de l’agresseur, donnée par les victimes, ne laissant aucun doute aux policiers », nous explique cette même source.

Le suspect qui serait tout juste majeur, a été interpellé et placé en garde à vue. Les enquêteurs pourront l’entendre dès que son état de santé le permettra.

Les autres braqueurs sont recherchés. Les enquêteurs cherchent à déterminer si d’autres individus n’ont pas participé à ce braquage, en attentant devant le bar-tabac ou en conduisant un véhicule pour assurer la fuite des auteurs par exemple.

Des agressions récurrentes

« Ce type d’agressions violentes est récurrent en Seine-Saint-Denis et les malfaiteurs visent très souvent les personnes d’origine asiatique, qu’elles soient touristes ou commerçants », ajoute cette source policière, qui nous explique que ces dernières sont habituées à conserver beaucoup d’argent liquide chez elles.