🇫🇷 #ViryChâtillon Jenny, policière attaquée au cocktail Molotov, livre son témoignage.

par Y.C.

Un an après l’attaque aux cocktails Molotov des policiers venus surveiller une caméra de surveillance, l’un des deux fonctionnaires grièvement blessés témoigne.

● C’est dans l’émission de France 2 « 19H le Dimanche » que Jenny, brigadier de police, a livré son témoignage. La policière qui fait partie des deux victimes les plus graves de cette attaque revient sur cet instant qui a fait basculer sa vie, un an après.

« [Le cocktail Molotov qui tombe dans la voiture] enflamme mon polo. Mon polo enflamme mon visage et mes cheveux. En fait on n’a pas le temps d’avoir peur, on pense juste à se dire… Il faut absolument qu’on sorte de là parce que… parce que si on ne sort pas maintenant, Hé bien on va y rester. »

Les policiers avaient été maintenus bloqués dans leurs deux véhicules de police par les criminels alors qu’ils étaient en train de brûler.

● L’attaque de policiers au cocktail Molotov à Viry-Châtillon (Essonne) s’est produite le 8 octobre 2016 vers 15 heures. Les policiers attaqués étaient en point fixe au carrefour menant au quartier de la Grande Borne, pour surveiller… une caméra de surveillance.
Les deux véhicules sérigraphiés Police Nationale en stationnement avec les fonctionnaires à l’intérieur ont été attaqués par une quinzaine de personnes à coups de barres de fer et de pavés pour briser les vitres, puis des cocktails Molotov ont été lancés dans l’habitacle des voitures.

DR

Jenny, fonctonnaire de police et Vincent, adjoint de sécurité avaient failli perdre la vie. Un an plus tard, Vincent est toujours en rééducation.
Au total, 17 personnes ont mises en examen pour « tentatives de meurtres sur personnes dépositaires de l’autorité publique commises en bande organisée ». 15 ont été placées en détention provisoire en attente de leur procès et 2 sous contrôle judiciaire.

Actu17.