🇪🇸 Visé par une enquête de la justice espagnole, Neymar risque jusqu’à 6 ans de prison.

par Y.C.

L’enquête sur de présumées fraudes lors du transfert du footballeur brésilien Neymar, de Santos au FC Barcelone en 2013 se poursuit. L’actuel joueur du Paris-Saint-Germain risque jusqu’à six ans de prison selon le quotidien espagnol La Vanguardia.

La justice espagnole n’en a pas fini avec le transfert de Neymar en mai 2013. Le juge de la Cour nationale a décidé de porter l’affaire, qui concerne de présumées fraudes lors de la transaction, devant la chambre criminelle rapporte La Vanguardia ce mercredi.

La justice espagnole soupçonne Neymar, son père et le FC Barcelone de « corruption entre particuliers » et de « fraude continue » lors du transfert du joueur de Santos au club catalan.

Trois magistrats jugeront cette affaire dont la date du procès n’a pas encore été annoncée. Neymar risque jusqu’à six ans de prison selon le quotidien.

38 millions d’euros « oubliés »

Alors que le FC Barcelone avait annoncé un transfert à hauteur de 57 millions d’euros, l’enquête aurait révélé le coût totale de l’opération à 95 millions d’euros. 38 millions d’euros de « commissions diverses » auraient été oubliées affirmait El Mundo en 2014.

L’ex-président du club catalan déjà emprisonné risque 5 ans de prison

L’ancien Président du FC Barcelone Sandro Rosell qui est actuellement en prison risque quant à lui une peine de cinq ans de prison dans cette affaire. Une amende de 8,4 millions d’euros contre le club catalan a été requise par le procureur.

Actu17.