Vol d’un fusil d’assaut HK G36 de la police : un homme interpellé et mis en examen.

par Y.C.
Illustration © Actu17

Un fusil d’assaut de type HK G36 avait été dérobé à des policiers à Paris, lors de la journée de manifestation des Gilets jaunes samedi 1er décembre, qui avait été émaillée de graves incidents violents. Un homme a été interpellé et mis en examen dans cette affaire.

Le fusil d’assaut de la police nationale reste toujours introuvable, mais un homme soupçonné d’avoir participé au vol de l’arme a été identifié par les enquêteurs du premier district de la police judiciaire de Paris (1ère DPJ). Le suspect a été interpellé ce mercredi révèle RTL.

Le mis en cause a depuis été mis en examen pour tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique, vol avec violence et infraction à la législation sur les armes à feu.

Les policiers avaient été violemment attaqués

Un fourgon de policiers de la 21ème compagnie d’intervention (CI) avait été attaqué en fin de journée et pris d’assaut par de nombreux individus en marge de la manifestation des Gilets jaunes ce samedi 1er décembre.

Les assaillants avaient notamment lancé un fumigène dans le véhicule de police avant de piller le matériel des fonctionnaires, comme nous l’avons raconté dans nos colonnes, en exclusivité.

Le suspect écroué

L’homme mis en examen a été placé en détention provisoire. Ce dernier est sans domicile connu et n’aurait pas de liens avec l’ultra droite ou l’ultra gauche selon RTL. L’enquête se poursuit.