🇫🇷 Vosges : 2 policiers passés à tabac, 15 jours d’ITT prescrits, les 2 agresseurs laissés libres par le Parquet.

par Y.C.
Illustration D.R.

À Saint-Dié, dans les Vosges, des policiers ont été passés à tabac et blessés, leurs agresseurs interpellés ont été remis en liberté.

Dans la nuit de la Saint-Sylvestre, un individu qui participait à une fête privée a fait un malaise. Les sapeurs-pompiers sont intervenus assistés des fonctionnaires de police locaux.

Ils agressent un pompier et deux policiers

Dès leur arrivée sur les lieux, un sapeur-pompier a été frappé par un des participants à la fête. Puis c’est au tour de deux policiers d’être agressés et roués de coups.

L’utilisation du Taser et des moyens de défense intermédiaires ont été utilisés pour calmer les agresseurs permettant aux secours de porter assistance à la personne prise de malaise.

Remis en liberté

Les deux policiers ont été blessés dont l’un avec une incapacité totale de travail (ITT) de 15 jours.

Deux individus de 19 et 23 ans, ont été interpellés et présentés au parquet d’Epinal où le vice-procureur a ordonné une remise en liberté, avec une convocation à une date ultérieure assortie d’un contrôle judiciaire.

Le syndicat de police « SGP POLICE-FO » dénonce, dans un communiqué, cette remise en liberté en précisant : « Après Champigny-sur-Marne, Aulnay-sous-Bois et Douai ces derniers jours, cette décision montre le manque de connaissance du travail de policier par les magistrats » rapporte Actu.fr.

Actu17.