Vosges : Des lycéens piègent un instituteur soupçonné de pédophilie


Illustration. (Adobe Stock)

Plusieurs adolescents se sont retrouvés sur internet et se sont lancés le défi de piéger de potentiels pédophiles.

C’est sur le réseau social Facebook que tout a démarré il y a six mois. Plusieurs lycéens vosgiens se sont donné pour mission de monter un stratagème et de piéger un prédateur sexuel.

Pour ce faire, ils se sont fait passer pour une adolescente de 16 ans sur un salon de discussion en ligne. Rapidement, un homme a entamé la conversation avec « elle ».

Un guet-apens

Après plusieurs jours de discussion, l’homme a voulu rencontrer l’adolescente. Rendez-vous a donc été fixé sur la commune de Vittel (Vosges) et le piège s’est refermé sur la proie.

L’homme, âgé d’une cinquantaine d’années, a rapidement compris qu’il venait de se faire avoir par cette « milice citoyenne » composée de lycéens. Ces derniers l’ont intimidé en le mettant face à ses responsabilités. Ils l’ont ensuite dénoncé auprès de la gendarmerie, rapporte Vosges Matin.


Un professeur des écoles

Les gendarmes de la communauté de communes de Vittel, possédant tout l’historique de ces échanges, ont convoqué le suspect. Ils se sont rendu compte qu’il s’agissait d’un instituteur d’une école de l’Ouest vosgien et ont poursuivi leurs investigations. Il a été placé en garde à vue.

Des fichiers pédopornographiques

Une perquisition a été menée à son domicile et les gendarmes ont saisi tous les supports informatiques présents. Ils n’ont pas été déçus de leurs trouvailles : les N-Tech d’Épinal, ces gendarmes spécialisés dans la lutte contre la cybercriminalité, ont mis au jour des dizaines de fichiers à caractère pédopornographique.

Un jugement à venir

Le quinquagénaire a été mis en examen ce mardi après-midi et placé sous contrôle judiciaire. Il a interdiction d’entrer en contact avec un mineur et une obligation de soins. Il devrait être jugé le 27 août prochain.