Washington : Un automobiliste a percuté deux policiers à une entrée du Capitole, l’un est décédé


Deux policiers ont été percutés par un automobiliste. (image Jacqui Heinrich)

Un homme au volant d’une voiture a percuté deux policiers à l’entrée nord du Capitole des États-Unis, à Washington ce vendredi après-midi. Les deux policiers ont été grièvement blessés et transportés à l’hôpital. L’un est finalement décédé, tout comme l’assaillant qui avait été neutralisé par balle.

Fin de notre direct. Merci de nous avoir suivis.

21h15. L’attaque ne « semble pas être liée au terrorisme » ont indiqué les autorités. Le second policier est grièvement blessé.

20h40. L’un des deux policiers est décédé des suites de ses blessures.

20h11. L’assaillant est décédé selon plusieurs médias américains. Il n’était pas connu des services de police.

19h55. L’homme était armé d’un couteau, qu’il a exhibé en sortant de sa voiture selon NBC News. C’est à ce moment-là qu’il a été neutralisé par balle par les forces de l’ordre.

19h35. Alerte au Capitole ce vendredi après-midi vers 13 heures (heure locale, 19 heures à Paris). Un automobiliste a percuté deux agents de police qui sont grièvement blessés. Il a ensuite été arrêté après avoir été neutralisé par balle selon les premières informations.

Les deux victimes et le mis en cause ont été transportés à l’hôpital annonce la police. Le Capitole a été placé en « lockdown » (en confinement, ndlr). Les motivations de l’auteur ne sont pas connues à ce stade.

Le Capitole est le bâtiment qui sert de siège au Congrès américain, la branche législative du gouvernement. Il s’agit du Sénat, la chambre haute composée de 100 sénateurs – deux par État – ainsi que la Chambre des représentants qui est composée de 435 représentants.

Le 6 janvier dernier, de violents incidents avaient éclaté au Capitole alors que la victoire de Joe Biden était en train d’être entérinée. Le président sortant Donald Trump, venait d’inviter ses partisans à « marcher » vers le Capitole. De nombreuses personnes étaient alors parvenues à pénétrer dans le bâtiment.