🇫🇷 Yassine Belattar promet «une émeute» si le prochain ministre ne fait pas de lien entre les gens des quartiers et la police.

par Y.C.

L’humoriste controversé Yassine Belattar était l’invité de LCI ce lundi soir et a comparé l’interpellation musclée à Paris, diffusée par le rappeur MHD, à « l’apartheid ».

La comparaison avec ces heures sombres de l’humanité est tranchante. Pour Yassine Belattar, l’interpellation filmée des deux individus à Paris lui rappelle « l’apartheid ». L’humoriste évoque également « une émeute » si le prochain ministre de l’intérieur n’agit pas de la bonne manière.

« La dernière fois que j’ai vu des images comme ça, c’était l’apartheid. Que les choses soient claires : quand on lâchait des chiens sur des gens à priori de couleur noire, c’était l’apartheid. Ça rappelle notamment quand on voulait casser les manifestations à l’époque de Martin Luther King. Ils sont neuf policiers, il y a un chien. Alors, je dis ça aujourd’hui et j’assumerai les conséquences » a-t-il déclaré.

« Ce n’est pas une menace, mais une promesse »

L’humoriste connu pour sa proximité avec Emmanuel Macron met en garde le prochain locataire de la Place Beauvau, toujours en direct sur le plateau de LCI. « C’est juste un avertissement pour le prochain ministre de l’Intérieur […] : si le prochain ne fait pas le lien entre les gens des quartiers et la police, il y aura une émeute. Ce n’est pas une menace, mais une promesse »

Des déclarations qui n’auront en tout cas aucun effet d’apaisement, bien au contraire. Pour l’heure, le ministère de l’intérieur n’a fait aucun commentaire suite à ces déclarations.

Actu17.