Yonne : Plus de 40 kg d’héroïne et de cocaïne saisis après un an d’enquête, six hommes arrêtés


Illustration Actu17 ©

Les gendarmes ont fait une saisie record de drogue ce mardi à Saint-Florentin (Yonne), après plusieurs mois d’investigations. Six individus ont été interpellés et trois d’entre eux ont été placés en détention provisoire à l’issue de leur garde à vue.

Un coup de filet et plus de 40 kilos d’héroïne et de cocaïne saisis, ainsi que des centaines de cachets d’ecstasy. Les investigations dans ce dossier ont débuté en janvier 2020 raconte L’Yonne Républicain. Les gendarmes d’Auxerre ont ouvert une enquête après des « observations sur le terrain » a expliqué le colonel Christophe Plourin, patron du groupement de gendarmerie de l’Yonne, au journal local.

Le dossier s’est épaissi au fil des semaines et une information judiciaire a été ouverte en mars de cette même année. Une cellule d’enquête composée d’une dizaine de gendarmes de la brigade de la compagnie d’Auxerre, de la brigade de recherches d’Auxerre et de la section de recherches de Dijon, a été mise en place pour poursuivre les investigations. Un travail de surveillance technique et physique s’est poursuivi.

Le procureur de la République, Hugues de Phily, a indiqué qu’il s’agirait « d’une des plus grosses affaires de la juridiction d’Auxerre ». « Nous savons que Saint-Florentin est un endroit où l’on vient se fournir en stupéfiants et nous savons que cet endroit irrigue le reste de l’Yonne, voire même de la Bourgogne Franche-Comté », a précisé le magistrat, ajoutant que l’affaire « n’est pas terminée ».

70 gendarmes dont ceux du GIGN

Un important coup de filet a été mené ce mardi par les gendarmes. Au total, 70 miliaires ont été mobilisés, dont ceux de l’antenne du GIGN de Reims. Une opération de gendarmerie qui s’est déroulée quelques jours après le voyage de deux des suspects, aux Pays-Bas. Cet aller-retour ne serait d’ailleurs pas le premier, pour alimenter ce trafic de stupéfiants.

Six hommes âgés de 20 à 33 ans – la plupart domiciliés dans la petite commune de Saint-Florentin – ont été interpellés à cette occasion. 38 kilos d’héroïne, 2,5 kilos de cocaïne, 2000 cachets d’ecstasy ont été saisis au cours des perquisitions. Une arme de poing ainsi que 4000 euros en liquide ont aussi été découverts. « On est en présence d’un trafic bien établi. Il faudra démontrer comment les individus comptaient revendre leurs produits, et comment ils investissaient les bénéfices », a détaillé le procureur de la République lors d’une conférence de presse ce vendredi.

Les six suspects ont été mis en examen, trois d’entre eux ont été placés en détention provisoire.