🇫🇷 Yvelines : Convoqué au commissariat pour détention d’une faible dose de cannabis, il est mis en examen pour pédophilie.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

En convoquant le suspect suite à la découverte d’une faible dose de cannabis sur lui, les policiers n’auraient pas imaginer tomber sur de telles images sur son téléphone…

L’affaire a démarré par la découverte sur le mis en cause, de quelques grammes de résine de cannabis. Connu pour usage de stupéfiants, le jeune homme originaire de Villepreux (Yvelines) a été convoqué pour une audition libre au commissariat de Versailles.

Comme il est d’usage dans ce type d’affaire, les policiers ont procédé à l’exploitation du téléphone du mis en cause.

L’analyse de l’appareil a révélé que Léo consultait des sites pédophiles et avait téléchargé un grand nombre de photographies de ce type. Après cette découverte, l’affaire a pris une toute autre tournure, le dossier a été transmis aux policiers de la sureté de Plaisir (Yvelines), raconte 78actu.

700 fichiers découverts

Au cours de la perquisition effectuée à son domicile, les policiers ont découvert plus de 700 images et vidéos « illicites » indique le média local.

Divers médicaments et surtout du GHB ont été retrouvés dans la « pharmacie » de l’intéressé. Les investigations ont également montré que le suspect avait déjà été interpellé pour les mêmes faits, le 27 juin dernier, à La Défense (Hauts-de-Seine).

Attiré par les jeunes enfants

Face aux enquêteurs, le mis en cause a déclaré être dépressif et a avoué consommer de la drogue. Il a par ailleurs admis qu’il était attiré par les enfants de 4 à 6 ans, plus particulièrement par les filles.

Le tribunal de Versailles a mis en examen ce mercredi le suspect de 18 ans, pour pédophilie.

Actu17.