🇫🇷 Yvelines : Des policiers et pompiers pris d’assaut par une soixantaine d’agresseurs dans un guet-apens.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

Jets de boules de pétanque, incendies volontaires, barricades…

Dans la nuit de mardi à mercredi, vers minuit et demi, les policiers ont été requis pour sécuriser l’intervention de sapeurs-pompiers venus éteindre des feux de poubelles dans la cité de la Noé à Chanteloup-lès-Vignes. Mais à leur arrivée, tous sont tombés dans un guet-apens.

Une soixantaine d’assaillants

Des violences urbaines d’ampleur ont éclaté. Plusieurs dizaines d’agresseurs ont jeté divers projectiles sur les forces de l’ordre, obligeant ces derniers à répliquer avec des moyens de défense intermédiaires. Les assaillants ont également dégradé des véhicules de riverains. Les policiers, surpris par la violence de l’attaque ont dû se replier en l’attente de renforts.

Des barricades sur la chaussée

Les émeutiers ont jeté des boules de pétanques, des pierres de ballast ferroviaire et divers objets sur les policiers. Lorsque les renforts sont arrivés, les agresseurs se sont dispersés par petits groupes mobiles avant de se retrouver plus loin pour construire des barricades de fortune sur la route, bloquant la circulation. Les policiers ont finalement mis en fuite les agresseurs au bout d’une heure d’affrontement.

Une enquête ouverte

Les fonctionnaires ont ensuite démonté les barricades, permettant à la circulation de reprendre. Une enquête a été ouverte et les projectiles récupérés pour être analysés. Aucun blessé n’a été recensé du côté des policiers, rapporte Info Normandie.

Actu17.