Yvelines : Il poignarde sa conjointe à 3 reprises et écope de 2 ans de prison ferme


Illustration. (Shutterstock)

Le psychiatre qui a expertisé le prévenu a jugé qu’il était sain d’esprit, mais a noté une extrême froideur affective couplée à une absence totale d’empathie pour la victime.

Le tribunal correctionnel de Versailles (Yvelines) vient de condamner un homme de 65 ans à deux ans de prison ferme pour avoir poignardé sa conjointe à plusieurs reprises. Une peine accompagnée d’un mandat de dépôt.

Les faits se sont produits jeudi soir au domicile du couple situé à Beynes dans les Yvelines. La victime s’est réfugiée chez sa voisine après avoir reçu des coups de couteau notamment. Dans un accès de fureur, celui avec qui elle partage sa vie depuis quarante ans lui a porté deux coups de couteau à la jambe et dans l’abdomen, et un coup de faucille dans le dos.

Un accès de colère effrayant

Tantôt aimant, tantôt dans une colère indescriptible, l’état psychologique du sexagénaire peut basculer lorsqu’il écoute les actualités ou lorsqu’il entend certains mots. Ce soir-là, c’est au sujet des fonctionnaires qu’il a perdu le contrôle de ses nerfs. Et il s’en est pris à sa conjointe, dont le père était facteur, relate Le Parisien. Il lui a ensuite reproché de ne pas avoir relevé ses e-mails, avant de s’emparer d’un couteau et de commettre les violences que l’ont connait.

La victime ne voulait pas alerter les autorités, mais sa voisine en a jugé autrement. Pompiers et gendarmes sont intervenus. La sexagénaire a été hospitalisée et son conjoint interpellé. « J’ai peur. J’ai peur de lui. Il est impossible que je vive de nouveau avec lui » affirmera-t-elle, rapporte le quotidien francilien.


L’avocat de la défense a évoqué la dépression de son client, qui l’empêche de se défendre convenablement. À l’issue des débats, le prévenu a été condamné et incarcéré.