🇫🇷 Yvelines : La colère des policiers ravivée par la température de 13°C dans certains commissariats.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

La colère couve toujours dans les rangs policiers.

Nombreux sont les fonctionnaires de police qui se sentent toujours oubliés par leur haute hiérarchie. La vague de froid actuelle enfonce encore un peu le clou, mettant en exergue des locaux inadaptés pour y faire face.

Des relevés de température de 13°C dans certains bureaux

Des syndicats de police ont porté le problème en place publique : dans les Yvelines notamment, des agents subissent des températures très basses  dans leurs locaux professionnels. Des relevés qui ont été effectués ont montré des températures de 13°C à 14°C dans certains commissariats, rapporte Le Parisien. Et aucune solution efficiente n’a été apportée aux fonctionnaires pour le moment.

Des policiers obligés d’apporter des chauffages d’appoint personnels

Dans les commissariats d’Aubergenville, du Vesinet et de Marly-le-Roi, l’administration a mis en place des chauffages d’appoint… mais en nombre insuffisant. Ce qui a poussé des agents à apporter leur propre matériel au bureau pour pouvoir supporter le froid. D’après un responsable syndical Unité SGP-FO, dont les propos ont été rapportés dans le journal local, « quand trop de radiateurs d’appoint sont branchés en même temps, le réseau électrique saute ». Et de s’étonner : « Comment notre administration peut-elle les laisser travailler dans de telles conditions ? C’est honteux ! ».

D’après nos informations, ces problèmes seraient rencontrés sur une grande partie du territoire national et pas uniquement dans les Yvelines. Les policiers attendent rapidement une réponse adaptée de l’administration.

Actu17.