Yvelines : Les brancardiers se livraient à un trafic de stupéfiants


Illustration. (Shutterstock)

Un réseau de trafiquants de drogue qui agissait à Plaisir, Rambouillet et Elancourt a été démantelé.

Vendredi, sept hommes âgés de 25 à 27 ans ont été mis en examen pour trafic de stupéfiants. Deux d’entre eux sont brancardier et ex-brancardier de l’hôpital privé de Trappes dans les Yvelines. Ils s’adonnaient depuis 2014 à un trafic de cocaïne et de cannabis à Plaisir, Rambouillet et Elancourt, selon les investigations des policiers.

Un bon « tuyau »

La brigade des stupéfiants du commissariat de Plaisir a débuté l’enquête à la suite d’un renseignement qui s’est avéré payant. Un dealeur qui vendait du cannabis par plaquettes de 100g non loin de l’hôtel de police a été dénoncé.

Les investigations ont permis de remonter jusqu’au semi-grossiste, en passant par les revendeurs et autres complices. Au total sept suspects ont été interpellés et placés en garde à vue. Les deux employés de l’hôpital en tant que brancardiers fournissaient le dealeur en cocaïne, relate Le Parisien.

Des saisies de produits stupéfiants

Les perquisitions menées chez les suspects ont permis la saisie de 353g de cocaïne, d’une valeur marchande de 25 000 euros, 272g de résine de cannabis et 7 855 euros en espèces.