Yvelines : Les quatre enfants ligotent leur père pour sortir faire de la trottinette et du roller


Illustration. (Shutterstock / Gerain0812)

Les pompiers et les policiers qui ont participé à cette intervention se souviendront sans doute longtemps de son épilogue, pour le moins original.

Un habitant des Clayes-sous-Bois, près de Plaisir (Yvelines), a alerté les policiers après avoir entendu des cris en provenance d’une habitation de sa résidence, ce mardi vers 23h45, rapporte Le Parisien. En arrivant sur place, les fonctionnaires ont à leur tour été témoins de ces cris. Ils ont alors sonné à l’entrée de la maison d’où semblait parvenir une voix d’homme.

Celui-ci, qui semblait bloqué à l’intérieur du logement, leur a demandé de briser la porte pour le libérer. Il s’est ensuite exprimé dans une langue étrangère, selon une source proche du dossier citée par le quotidien francilien. Les pompiers ont alors été requis pour enfoncer la porte et secourir cet homme.

Lorsqu’ils ont pu pénétrer dans le logement, pompiers et policiers ont découvert un homme de 52 ans allongé au sol, entièrement ligoté et bâillonné avec un large ruban adhésif. Il avait aussi les yeux bandés. Une fois libéré de ses entraves, le quinquagénaire leur a confié avoir des problèmes d’alcool et ne se souvenir qu’approximativement de ce qu’il s’était passé.

Son fils explique la situation invraisemblable aux policiers

Sur ces entrefaites, ses quatre enfants âgés de 18, 17, 15 et 12 ans sont arrivés devant l’habitation à rollers et à trottinette. Les policiers ont questionné l’aîné sur cette situation inquiétante, et celui-ci leur a tout expliqué.


Les enfants voulaient sortir se dégourdir les jambes mais avaient eu peur de laisser leur père, ivre, seul à la maison. Ils ont alors eu l’idée de le ligoter de la sorte afin qu’il ne lui arrive rien, et l’ont enfermé à clé au domicile familial.

Le jeune homme a confié aux fonctionnaires que leur père, d’origine sri-lankaise avait beaucoup de mal à gérer la famille depuis la mort de leur mère. Les pompiers ont pris en charge l’homme qui souffrait d’une luxation d’un pouce et l’ont transporté à l’hôpital du Chesnay-Rocquencourt.

Ses quatre enfants ont pu rester dans le logement. Ils devront se présenter mercredi à la Sûreté urbaine de Plaisir, en charge de l’enquête, afin d’être auditionnés.