🇫🇷 Yvelines : Ouverture d’une information judiciaire visant 5 policiers pour blessures involontaires.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

Début novembre, un individu interpellé pour outrage, avait eu les mains brûlées par le système de chauffage du fourgon de police. Une enquête de l’IGPN avait été ouverte. Mardi, le parquet de Versailles a ouvert une information judiciaire.

Les faits

Le 7 novembre, un homme de 27 ans a été interpellé pour outrage dans un quartier sensible de Mantes-la-Jolie.

L’individu, virulent, avait été menotté avec difficulté puis allongé sur le sol du fourgon pour être transporté au commissariat de police. Au cours du transport, le mis en cause avait eu les mains brûlées aux deuxième et troisième degrés. Transporté à l’hôpital, une Incapacité Totale de Travail (ITT) de trois mois lui a été délivrée.

Une information judiciaire ouverte

Le Parquet de Versailles a confié, dans un premier temps, l’enquête à l’Inspection Générale de la Police Nationale (IGPN). Mais mardi, une information judiciaire visant cinq fonctionnaires pour blessures involontaires a été ouverte.

L’avocat de l’intéressé a déclaré : «On voulait cependant que les violences volontaires à caractère raciste soient retenues, a-t-il nuancé, on fera le nécessaire pour que lors de l’instruction, on en arrive à cela».

Deux versions différentes

Les policiers ont déclaré que l’individu interpellé pour outrage, très virulent, avait tenté de prendre la fuite. Durant le trajet l’intéressé serait resté debout, donnant des coups de pied dans la porte latérale du véhicule, qu’une fois allongé sur le sol, il se serait débattu tentant de mordre un fonctionnaire.

Quant à Maître Job, avocat de la défense, il a contesté cette version précisant que son client se serait plié « sans opposition » au contrôle rapporte DNA.

Actu17.