Yvelines : Un détenu se masturbe devant une surveillante pénitentiaire


Illustration. (©PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP)

Le prisonnier a usé d’un prétexte pour se retrouver seul avec une élève surveillante dans sa cellule.

Ce mercredi, le tribunal correctionnel de Versailles a condamné un détenu de la maison d’arrêt de Bois d’Arcy (Yvelines) pour « exhibition sexuelle ». L’homme, âgé de 28 ans, a écopé de deux mois de prison ferme.

Actuellement en détention provisoire, le mis en cause doit être jugé pour deux faits d’exhibitions sexuelles.

Il trouve un prétexte pour piéger la surveillante

Les faits remontent au 12 juillet dernier. Le détenu a demandé à une élève surveillante le montant de son « pécule de libération » (une somme bloquée jusqu’à la libération du prisonnier, ndlr). Elle est donc allée se renseigner. À son retour, lorsqu’elle est entrée dans la cellule, Tarek avait baissé son pantalon et se masturbait.

L’avocate de la plaignante a précisé que Tarek avait « regardé fixement sa victime », pendant qu’il s’affairait. « Un regard d’emprise et de domination sexuelle particulièrement désagréable », a souligné le conseil.


Une rechute

Pour l’avocat de la défense, il s’agit d’une « rechute », rapporte 78actu. Il a cessé de suivre son traitement et ses soins depuis son placement en détention provisoire.