Yvelines : Un pompier qui devait encadrer l’hommage à Stéphanie Monfermé meurt en se rendant à sa caserne


Illustration. (Jose Hernandez/Camera 51/shutterstock)

Un jeune sapeur-pompier volontaire de 19 ans a trouvé la mort dans un grave accident de moto alors qu’il se rendait à sa caserne de Rambouillet (Yvelines), pour ensuite participer au dispositif de sécurité de l’hommage à Stéphanie Monfermé.

C’est un terrible drame qui a touché les sapeurs-pompiers de Rambouillet, le jour de l’hommage national à Stéphanie Monfermé, assassinée par un terroriste. Justin Almeida, sapeur-pompier volontaire de 19 ans, est décédé ce vendredi matin dans un accident de moto à Sonchamp, sur le chemin de sa caserne de Rambouillet pour prendre son service détaille 78actu.

La jeune victime devait participer au dispositif de sécurité de la cérémonie d’hommage à cette fonctionnaire de police administrative de 49 ans, assassinée à l’entrée du commissariat de Rambouillet le 23 avril.

Il aurait percuté un véhicule lors d’un dépassement

Peu avant 8 heures, Justin Almeida circulait sur la D936 lorsqu’il a doublé un bus et percuté un véhicule qui arrivait face à lui. Il est malheureusement décédé des suites de ses blessures avant même d’avoir pu être héliporté à l’hôpital. Des analyses toxicologiques ont été lancées.

Le jeune homme avait intégré la caserne de Rambouillet en 2016 dans la section des jeunes sapeurs pompiers, avant de devenir pompier volontaire le 1er juillet 2019.

A la fin de l’hommage à Stéphanie Monfermé, le Premier ministre Jean Castex ainsi que le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, accompagnés du président du Sénat, Gérard Larcher notamment, se sont rendus à la caserne pour faire part de leur soutien aux collègues du défunt.