Zineb El Rhazoui va déposer plainte contre le rappeur Booba suite à ses propos violents


Zineb El Rhazoui a annoncé qu'elle allait déposer plainte à l'encontre du rappeur Booba. (photos Arnaud Sherer/wikimedia - Thomas Padilla/MAXPPP)

Menacée sur les réseaux sociaux suite à ses propos sur les violences urbaines qui se sont déroulées ces derniers jours dans les Yvelines, l’ancienne journaliste de Charlie Hebdo Zineb El Rhazoui a annoncé par la voix de son avocat qu’elle allait déposer plusieurs plaintes, dont l’une contre le rappeur Booba.

Les propos de Zineb El Rhazoui sur le plateau de CNews durant l’émission de Pascal Praud ce mardi ont créé de vives réactions. S’exprimant sur les violences urbaines à Mantes-la-Jolie et à Chanteloup-les-Vignes, et les attaques à l’encontre des forces de l’ordre, Zineb El Rhazoui a expliqué que les policiers devaient « tirer à balles réelles ».

« Il faut dire par exemple sur les événements de Mantes-la-Jolie, les guet-apens organisés à une petite patrouille de policiers par une centaine de racailles : moi j’ai vu un peu ce qu’il se disait sur les réseaux sociaux. Les gens de tous horizons étaient absolument unanimes, il faut que la police tire à balles réelles dans ces cas-là », a-t-elle déclaré avant d’insister : « Quand vous avez un guet-apens de cent barbares… La police américaine aurait tiré à balles réelles ! ».

« Pourrissons la vie à cette grosse merde puante »

Des propos qui ont fait réagir de nombreux internautes, mais également le rappeur Booba. « Pourrissons la vie à cette grosse merde puante », a-t-il écrit sur Instagram, en commentaire d’une vidéo qu’il a postée sur son compte officiel, où l’on peut entendre Zineb El Rhazoui s’exprimer.


Voir cette publication sur Instagram

Pourrissons la vie à cette grosse merde puante 🙌🏾 @zineb_el_rhazoui #protectzeracaille #racaillusprotectus #niquetamèreparlecul #gestapute #lovewhisky 🏴‍☠️

Une publication partagée par KOPP92i (@boobaofficial) le

« Allah va se charger d’elle », a répondu un internaute parmi d’autres commentaires insultants. « On peut commencer en attendant hein », lui a répondu l’artiste.

(capture écran Instagram)

Un « déchaînement de haine, d’injures et de menaces de mort »

Ce jeudi, l’avocat de Zineb El Rhazoui a annoncé sur Twitter que sa cliente lui avait « demandé de déposer plusieurs plaintes dont une contre Booba« , « suite au nouveau déchaînement de haine, d’injures et de menaces de mort reçues ces derniers jours ».

« J’ai rappelé un principe légal qui s’appelle la légitime défense »

Sur le plateau de LCI ce mercredi, Zineb El Rhazoui est revenue sur ses propos tenus la veille sur CNews, indiquant qu’elle avait évoqué l’état de légitime défense des policiers : « J’ai rappelé un principe légal qui s’appelle la légitime défense. Les policiers sont armés, ils n’ont pas des pistolets à eau. (…) Moi je pose la question : pourquoi la police n’a-t-elle pas recours à son droit sur la légitime défense quand on a des guets-apens comme cela », rappelant que les forces de l’ordre étaient face à « une milice », qui n’était pas comparable à des « manifestations comme les Gilets jaunes ».

Depuis l’attentat contre Charlie Hebdo en janvier 2015 qui avait fait 12 morts, Zineb El Rhazoui qui était en congés le jour de l’attaque, vit sous protection policière constante.