Brésil : Un perroquet faisait le guet pour les trafiquants et criait « Maman, la police ! » à la vue des policiers


Illustration. (Pixabay)

Même si les dealers français rivalisent d’ingéniosité pour fidéliser leur clientèle, ils n’avaient pas encore pensé à cette technique pour se protéger de la police !

Au Brésil, les trafiquants de drogue ont employé un perroquet pour faire le «  chouf ». L’animal au plumage multicolore servait de guetteur aux dealers de Vila Irma Dulce, au nord du pays.

« Maman, la police ! »

À la vue des policiers, l’oiseau criait « Maman, la police ! » pour avertir les trafiquants de leur arrivée, rapporte Le Guardian.

Il a été appréhendé par les enquêteurs lors d’un coup de filet et il n’aurait plus dit un mot depuis saisie. L’animal, décrit comme « super obéissant » a été surnommé « papagaio do tráfico » (le perroquet du trafic, ndlr) par les journaux brésiliens.

Il a été remis à un zoo et pourrait apprendre à s’envoler d’ici trois mois, pour ensuite être remis en liberté.