Justice

Les deux collégiens, qui avaient un différend, s'étaient retrouvés dans le centre de Reims (Marne) à la fin des cours, le 2 juin 2021. Une fois sur place, Eloi-An Delattre a été frappé et poignardé à...
Dino Scala a été reconnu coupable de 54 des 56 faits pour lesquels il était jugé : de nombreux viols, tentatives de viols et agressions sexuelles. Il y avait pas moins de 56 victimes dans cet épais dossier.
"Je ne sais pas ce qui m'a pris, j'aimerais pouvoir revenir en arrière, remonter le temps, mais je ne le peux pas", a-t-il également affirmé ce vendredi.
Dino Scala est jugé pour de nombreux viols, agressions sexuelles ou tentatives, sur 56 victimes.
La cour d’assises spéciale de Paris a rendu son verdict ce mercredi soir après 148 jours de procès. Vingt accusés, dont Salah Abdeslam, étaient jugés pour leur implication à divers degrés dans les attentats...
Le second agresseur, Romain Bouvier, a quant à lui écopé d'une peine de trois ans de prison ferme.
La famille de Sophie Le Tan, une étudiante tuée en 2018, le jour de ses 20 ans, et dont le corps a été retrouvé démembré en forêt, s'est exprimée ce mercredi matin lors du troisième jour du procès de...
Le corps de la victime de 24 ans, disparu en 1986, n'a jamais été retrouvé. L'accusé, Joël Bourgeon, est passé aux aveux lors de sa garde à vue en 2019, avant de se rétracter.
Trois policiers sont jugés pour "homicide involontaire", suite au décès en 2015 d'Amadou Koumé, peu après son interpellation.
Pour le second jour du procès de Jean-Marc Reiser, jugé pour avoir assassiné Sophie Le Tan, des anciennes compagnes de l'accusé ont pris la parole, évoquant notamment des violences et des menaces.
Une quarantaine de personnes ayant contracté le Covid-19 avaient saisi le tribunal administratif en mai 2020.
Amadou Koumé est décédé au commissariat de police, peu après son interpellation durant laquelle l'un des policiers a pratiqué deux clefs d'étranglement. Trois policiers au total sont jugés pour des faits...
L'accusé est passé aux aveux en janvier 2021 après avoir nié les faits durant près de deux ans. Déjà condamné par le passé, il encourt la perpétuité pour le meurtre de Sophie Le Tan, une étudiante de...
Jacques Rançon avait déjà été condamné en 2018 à la réclusion à perpétuité pour les viols et meurtres de deux femmes à Perpignan en 1997 et 1998.
Les onze autres avaient été condamnés à des peines de prison avec sursis allant de deux mois à un an. Le parquet général a décidé de se désister des appels.