Coronavirus : L’Allemagne affirme que l’épidémie est «désormais sous contrôle»


Le ministre de la Santé allemand, Jens Spahn, en juin 2015. (photo Heinrich-Böll-Stiftung/Flickr)

Le taux d’infection est en nette baisse en Allemagne : chaque malade du coronavirus contamine moins d’une personne dans le pays pour la première fois. Le ministre de la Santé allemand Jens Spahn s’est voulu rassurant ce vendredi, expliquant que l’épidémie de Covid-19 était « désormais sous contrôle ».

« Nous pouvons maintenant dire que cela a réussi, nous avons réussi à passer d’une croissance dynamique à une croissance linéaire, les taux d’infection ont diminué de manière significative », a déclaré Jens Spahn lors d’une conférence de presse ce vendredi, précisant que 1,7 millions de tests de dépistage du coronavirus avaient été réalisés depuis le début de la crise sanitaire.

Une étude de l’institut Robert Koch, l’autorité fédérale chargée de la veille épidémiologique, montre que, pour la première fois, chaque malade du Covid-19 contamine moins d’une personne en Allemagne. Cet indice, mesuré grâce aux données des quatre derniers jours, indique que le nombre de personnes contaminées par chaque patient est en effet descendu à 0,7.

L’Allemagne va fabriquer 50 millions de masques par semaine

En outre, le ministre de la Santé a annoncé que l’Allemagne allait fabriquer quelque 50 millions de masques par semaine sur son territoire, dès le mois d’août prochain.

« Nous avons pu attribuer des contrats à une cinquantaine de sociétés qui veulent produire 10 millions de masques FFP2 et 40 millions de masques chirurgicaux à partir du mois d’août », a-t-il détaillé lors de cette conférence de presse.


Les mesures de confinement vont être assouplies

Le gouvernement allemand a annoncé l’assouplissement des mesures de confinement à compter du 4 mai prochain. Des magasins vont être rouverts tout comme les écoles et les lycées. Toutefois, les concerts, les compétitions sportives et les grands rassemblements resteront interdits, au moins jusqu’au 31 août, a prévenu la chancelière Angela Merkel à l’issue d’une réunion avec les dirigeants des 16 États régionaux.

Cette dernière a rappelé que le « succès d’étape » de l’Allemagne contre le Covid-19 reste toutefois « fragile », rappelant dans le même temps que toute nouvelle augmentation du taux d’infection ferait « déborder » le système de santé allemand.

Le dernier bilan du Covid-19 en Allemagne est de 4093 morts et un peu plus de 138 000 cas détectés.