Des larves et des vers dans du lait infantile Gallia : plusieurs plaintes déposées


Illustration. (PDPictures)

Au moins cinq familles ont découvert des larves ou des vers dans des boîtes de lait infantile de la marque Gallia. Deux plaintes ont été déposées.


Plusieurs consommateurs de lait infantile en poudre Gallia de Danone ont fait une désagréable découverte. Cinq familles se sont manifestées auprès des autorités ou de la marque depuis le 5 janvier dernier : en Bretagne, dans le Puy-de-Dôme, les Landes, le Var et les Bouches-du-Rhône. Les signalements se multiplient depuis le mois de novembre dernier.

Le bébé régurgite un ver de 6 cm environ

Certains parents ont retrouvé des larves, mais Elodie, une mère de famille d’Ille-et-Vilaine, a été confrontée à un problème plus grave. Au mois de novembre, sa fille de trois mois a subi de la fièvre et a été emmenée aux urgences. Le nourrisson a suivi un traitement dans un premier temps, mais quelques jours plus tard, la fillette a vomi un ver de 6 à 7 centimètres, relate RTL.

Le ver proviendrait pour ce cas d’une boîte de lait Galliagest 0-6 mois. Mais d’autres cas auraient touché des types de lait en poudre différents de la marque Gallia.

Au moins deux plaintes enregistrées

D’après la mère de famille, le ver a été analysé et « l’hôpital a conclu à un ver parasitaire ». Une plainte a été déposée, et ce n’est pas la seule. Une autre famille du Puy-de-Dôme a également fait une déposition après avoir découvert une larve encore vivante dans la boîte de lait infantile.


Danone demande à recevoir les boîtes concernées

« On a besoin de récupérer ces boîtes pour procéder à des analyses plus approfondies », a déclaré ce vendredi Florent Lalanne, directeur des affaires médicales de Danone qui commercialise le lait.

« Cette situation est très surprenante pour nous parce que c’est quelque chose d’exceptionnel. On souhaite absolument comprendre comment ces larves ont pu arriver sur le produit », a-t-il ajouté, relate France Bleu. « Dans la chaîne de production l’ensemble de la poudre de lait n’est jamais en contact avec l’air et est conditionnée sous atmosphère protectrice où le pourcentage d’oxygène, de l’ordre de 2%, est très faible, ce qui rend impossible la survie d’un organisme vivant dans nos laits », a-t-il enfin affirmé.

Les familles concernées sont invitées à contacter l’entreprise via un numéro de téléphone 0800 202 202 ou le site laboratoire-gallia.fr.